Publié le 11/09/2017

Intruders ou comment jouer avec les images en direct

En 2014, Claire Fristot et Jan Bode, aka VJ A-li-ce et Swub, créaient une performance audiovisuelle en direct après avoir visionné des milliers de films des collections de Ciclic.

En 2010, Claire Fristot est sollicitée par l'école des Beaux-Arts de Bourges pour encadrer un atelier de VJing avec les étudiants. Elle propose alors de travailler avec eux à partir d'une sélection d'images repérées sur le site Mémoire, sur lequel sont consultables les centaines d'heures de films amateurs anciens collectés par Ciclic. Des liens se nouent à cette occasion avec l'association Bandits-Mages qui soutient depuis 1991 la recherche et la création dans le domaine des arts médiatiques.

En 2013, Bandits-Mages propose au pôle patrimoine de Ciclic de s'associer à la création d'un spectacle avec Claire Fristot et Jan Bode (A-li-ce et Swub). Les deux artistes sont accueillis en résidence à Bourges par Bandits-Mages du 23 mars au 7 avril 2014. La performance audiovisuelle Intruders est créée à Châteauroux le 8 avril 2014, puis jouée au Festival du film de Vendôme en décembre 2014, à Transmediale Vorpsiel à Berlin en janvier 2015, et sera jouée à l'Abbaye de Noirlac le 23 mai 2015 dans le cadre des Futurs de l'écrit 2015.

Pour préparer cette performance, A-li-ce et Swub se sont appuyés sur le site Mémoire à partir duquel ils ont sélectionné 400 films, puis préparé 2 000 boucles pour la performance. En choisissant de s'intéresser à la manière dont les cinéastes amateurs se mettent en scène, aux rapports entre le filmé et le filmeur, ils ont travaillé sur des motifs récurrents dans le cinéma amateur, qui resurgissent sans cesse tout au long du spectacle.

En avril 2014, à la suite de leur performance de Châteauroux, Claire et Jan acceptaient de répondre à quelques questions pour expliquer leur travail (voir ci contre).