Ciclic - Actualités Sun, 26 Feb 2017 19:20:55 +0000 http://www.ciclic.fr/ Créations de Charles Pennequin http://www.ciclic.fr//actualites/creations-de-charles-pennequin <p class="chapo">Depuis le mois de mai 2016, le poète Charles Pennequin est accueilli par les mille univers à Bourges, au sein de l'atelier typographique de l'association. Découvrez ici un extrait de ses productions :</p><blockquote><p><em><strong>Plutériens</strong></em></p></blockquote><p><em>Les Plutériens</em>, un livret d'opéra, en collaboration avec l'Arfi (Association à la Recherche d'un Folklore Imaginaire) à Lyon, édité par les mille univers. Ce livret mêlera la poésie visuelle : dactylographie, typographie, calligraphie... (voir les images à droite).</p><blockquote><p><strong><span style="color: #cd5173;">"Nous voulons du chaud" texte de Charles Pennequin</span></strong></p></blockquote><p>"Nous voulons du chaud. Que l’on crève de chaud. Qu’il n’y ait plus que ça. La chaleur. Que ça nous prenne bien au corps. Que la chaleur nous enveloppe. Que la chaleur nous protège. Nous avons toujours voulu ça et de plus en plus. Plus ça viendra et plus on aura chaud. Plus ça viendra et plus la volonté d’avoir chaud s’étalera partout. Plus ça viendra et plus la chaleur nous couvrira de toute part. C’est nous qui le voulons. Nous et nous seuls. Nous voulons vivre où ça chauffe. Où ça bouillonne. C’est notre volonté. Personne ne peut contredire cela. C’est une volonté commune de bouillonner. Que tout le monde ait tout le temps chaud. Chaud à en crever même. Que la chaleur soit éreintante. Étouffante. Que la chaleur nous écrase. Que l’on soit tous à cuire dans notre coin. Que chacun veuille ça au plus profond de lui. Ce n’est d’ailleurs plus un secret pour personne. Que ça nous chauffe de près. Que ça vienne sur tout le corps. Qu’on soit rompu à l’exercice de la chaleur intense. Que cette excessive chaleur nous grise. Jusqu’à l’épuisement. Mais tant pis. Le monde l’aura voulu. Nous voulons cuire. Nous voulons la cuisson des corps. Que ça nous brûle au dehors et aussi en dedans. Que tout ne soit plus que chair cuite. Que l’espace même soit notre four commun. Qu’on ne soit plus que dans cette brûlure permanente à ne plus respirer. Que ça nous crame littéralement et pour des générations. Que l’on ne soit plus que des générations de têtes brûlées. Et pas seulement les têtes. Pas seulement les corps. Pas seulement notre être ou notre âme. Que tout l’environ nous ressemble. Qu’il soit aussi dans la même fournaise. Que tout soit enveloppé et ne fasse plus qu’un. Que tout soit rendu à nous-mêmes et que nous soyons l’épicentre de la cendre."</p><blockquote><p><strong><span style="color: #cd5173;">"Poète poisson", un texte de Charles Pennequin paru dans la nouvelle revue de poésie <em>Bébé</em>, dirigée par Nathalie Agostini et François Bladier&nbsp;</span></strong></p></blockquote><p>Nous ne sommes pas les bienvenus. Dès la première cellule nous l’avons su. Dès la première feuille, la toute première racine, la toute nouvelle nageoire ou le premier pied, le vivant a su qu’il n’était pas le bienvenu. Nous sommes de la race des énervés, des entêtés, nous n’avons rien de zen dans les gènes. Nous sommes sans gêne, d’ailleurs, et nous nous incrustons. Le vivant s’incruste pour mieux résister et le poète est très certainement le descendant du premier poisson énervé qui a voulu en découdre avec les eaux, qui a attaqué la rive, qui a sauté à pieds joints sur les roches et les plantes, qui a fui les océans pour la terre, qui en a eu sa claque de la terre et est monté dans les arbres puis a fini par s’échapper dans les steppes. Nous sommes les descendants d’une tripotée d’irréductibles vivants violents. D’ailleurs, la violence est la nature même de la création. Il y a la création positive et création négative et ça marche tout le temps de concert. Faire de la religion, racler le fond des mers, empuantir l’air, noircir les océans, tuer et violer en masse, faire la guerre, tout ça vient comme des poussées négatives et on ne semble pas faire autrement que se coltiner ce genre de création, tandis que la poésie, c’est la destruction toujours renouvelée et il y a certainement toujours eu un poète pour indiquer la route. Il y a un poète dans chaque moment de l’évolution. Il y a toujours de la poésie pour se redresser, perdre ses nageoires, gonfler ses poumons, sauter dans l’air. Il y a toujours eu du chant et de la poésie pour lutter contre la pesanteur. Tout est pesant. L’homme le sait, ou ce qui s’y rattache, cette tribu qui intrigue tant l’anthropologue. Et là, il y a encore un saut à effectuer, un saut de plus, un étage à monter dare-dare dans l’évolution&nbsp;: il faut manger nos déchets. Tous les déchets. Il ne faut plus manger nos cousins éloignés les animaux ni les autres cousins éloignés les plantes. Il faut se nourrir de nos déchets radioactifs, comme le font certaines mousses de certains organismes vivants dits extrêmophiles. Il faut devenir des poètes extrêmophiles.</p><p><a class=" bouton" href="http://livre.ciclic.fr/actualites/poete-poisson-de-charles-pennequin"><span style="color: #cd5173;">Découvrir l'intégralité du texte</span></a></p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/pennequin0.jpg"/> Wed, 22 Feb 2017 09:53:07 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/creations-de-charles-pennequin actualites Journées de sensibilisation à la littérature jeunesse – Orléans http://www.ciclic.fr//actualites/journee-de-sensibilisation-la-litterature-jeunesse-1 <p class="chapo">Une formation de&nbsp;sensibilisation aux enjeux de la littérature jeunesse qui s'inscrit dans le prolongement d’un travail de recherche sur les pratiques professionnelles de lecture des animateurs sur les temps de loisirs des enfants et des familles qu’ils accompagnent. Ces deux journées proposées par l’agence Ciclic, en&nbsp;<span>partenariat avec le GIP Alfa Centre, l'association Livres de jeunesse en fête, la Ville et la médiathèque Maurice-Genevoix d’Orléans</span> sont conçues et animées par l'association Livre Passerelle et la Compagnie <em>Les fous de bassan&nbsp;!</em></p><p>Destinées aux professionnels de la petite enfance et aux bibliothécaires, elles s'adressent également aux animateurs et plus globalement à tous les acteurs intervenant dans l'accompagnement du jeune public sur le temps scolaire et sur le temps des loisirs.</p><p><span style="line-height: 1.4;">Les enjeux de la rencontre avec le langage du récit dès le plus jeune âge et la sélection des ouvrages restent le fil conducteur de ces journées. L’opportunité d’utiliser l’aménagement des temps hors-scolaire (réforme des rythmes scolaires) pour la mise en place de projets livre et lecture est également développée.<br /><br /></span></p><h3><strong>JOUR 1 : Pourquoi lire sur les temps de loisirs&nbsp;? Littérature jeunesse, de quels livres parle-t-on&nbsp;?</strong><br /><em></em></h3><p><em>&gt; Animé par l’association Livre Passerelle</em></p><p><strong><em>Les enjeux de la rencontre avec le langage du récit sur les temps hors scolaires.</em></strong></p><ul><li>Décrypter les enjeux de la lecture à voix haute auprès d'enfants et leurs parents, dès le plus jeune âge, dans le cadre de la prévention des exclusions, des discriminations dont celle de l’illettrisme</li><li>Partager les enjeux de la rencontre avec la langue du récit et la culture écrite sur les temps hors scolaires (TAP, périscolaire, centres de loisirs)</li><li>Partage d’expériences, débat et construction d’un cadre commun de réflexion.</li></ul><p><strong><em>La littérature jeunesse&nbsp;: outil de création culturelle, d’animation et de lien social</em></strong></p><ul><li>Découvrir la littérature jeunesse et établir des critères de sélection</li><li>Appréhender la mise en place d’un projet livre et lecture&nbsp;: Pourquoi, comment&nbsp;?</li><li>Immersion dans les albums&nbsp;: temps de lecture individuel, confrontations des perceptions en petits groupes et inscription de ces lectures dans son environnement professionnel.</li></ul><p><br /><strong style="font-family: websitefont, Arial, Helvetica, sans-serif; font-size: 22px; line-height: 1em;">JOUR 2 : Comment lire un album&nbsp;?&nbsp;</strong></p><p><em>&gt; Animé par la compagnie les fous de bassan&nbsp;!<br /></em><strong><em></em></strong></p><p><strong><em>Lire à voix haute ne s’improvise pas</em></strong></p><ul><li>Travail sur la voix, la respiration, l’espace, le regard, l’adresse</li><li>Choix d’un album, entraînement à la lecture</li><li>Posture du lecteur, préalables et contraintes d’une lecture réussie</li></ul><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/livre_enfants_2.jpg"/> Tue, 21 Feb 2017 14:56:20 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/journee-de-sensibilisation-la-litterature-jeunesse-1 actualites Mémoire filmée de Chinon et de la Touraine http://www.ciclic.fr//actualites/memoire-filmee-de-chinon-et-de-la-touraine-0 <p class="textChapo">Pour célébrer l'anniversaire des 25 ans de l'association du cinéma Le Rabelais, Ciclic propose la projection d'un programme de films amateurs anciens tournés à Chinon et en Touraine depuis les années 1930.</p><p><span style="text-decoration: underline;"><strong>Au programme</strong></span> : une Fête-Dieu à Savigny en Véron vers 1935, <strong>Chinon libéré en 1944</strong>, des scènes de battage en 1947 à Ligré, des vendanges à Savigny-en-Véron en 1954, <strong>les fêtes de Jeanne d’Arc en 1956 à Chinon</strong>,<strong> </strong>l’école de filles Jean Macé lors d’une fête départementale de la jeunesse au milieu des années 1950, Chinon sous la neige en 1960, <strong>les plaisirs de l’eau en famille sur les bords de Vienne à la fin des années 1960</strong>, un concours de pompiers sur le stade municipal dans les années 1970,<strong> </strong>le marché médiéval de Chinon en 1976...</p><p>Ce n'est qu'un aperçu du programme de projection d'autres films attendent les spectateurs pour ces séances !</p><p><strong><em>Entrée libre (dans la limite des places disponibles)</em></strong></p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/memoire_MAL_07-chinon-neige-1962_0.jpg"/> Tue, 21 Feb 2017 11:44:53 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/memoire-filmee-de-chinon-et-de-la-touraine-0 actualites Etes-vous un "dreameur"? Venez au "Forum des rêves" http://www.ciclic.fr//actualites/etes-vous-un-dreameur-venez-au-forum-des-reves <p class="chapo">Attention projet atypique ! Découvrez le "Forum des Rêves" d'Olivier Bosson avec la p<span>résentation du site par l'artiste et la projection de 2 "rêves" le mercredi 1er mars au Volapük. &nbsp;</span></p><p>Le Forum des rêves est une plateforme internet d'échange et de partage sur le thème du rêve. Elle s'appuie sur les applications d'enregistrement de rêves sur téléphone (DreamR, SWENO...). Sur le forum, les échanges se font par webcam. C'est une fiction qui a la forme d'un forum vidéo, une fiction dans laquelle on peut enregistrer ses rêves sur son smartphone. C'est un&nbsp;<span>projet participatif avec 200 acteurs et des dizaines de figurants pour jouer les dreameurs dans 15 villes en France et à l'international (Belgique, Canada, Cuba, Luxembourg, Maroc), qui donnent lieu à la réalisation de 10 topics,10 épisodes de 20 minutes.&nbsp;</span></p><p>La présentation du site sera suivie de la projection de 2 "topics" (2x20') :&nbsp;</p><p><strong>&gt; "Help !!!Premiers enregistrements de Rêves !" posté par LA_HUIT&nbsp;</strong><br />Il y a trois semaines, on a offert à LA _HUIT un nouveau téléphone, avec dessus une application d'enregistrement de rêves. Elle est globalement contente de l'enregistrement, ça marche bien, sauf que depuis qu'elle s'en sert, ses rêves ne sont plus comme avant. Elle va sur le forum, ouvre un nouveau topic, et demande : "est-ce que c'est arrivé à d'autres ?</p><p><strong>&gt; "Je pars donner un cours d'informatique"</strong> <strong>posté par Crono&nbsp;</strong><br />Crono a fait un rêve touffu : au début elle part donner un cours d'informatique à une personne. Puis, il pleut des boîtes de conserves, et un jardinier lui propose de rentrer dans un brocolis. Et ça continue! Pour connaître la signification. elle publie son rêve sur le forum, et les interprétations abondent ! Pour Mona, le rêve indique qu'elle voudrait être enceinte.&nbsp;</p><p>Les autres épisodes sont disponibles sur le site du Forum des rêves.&nbsp;</p><p>Ce projet original d'Olivier Bosson est produit par la société tourangelle, L'Image d'après. Il fait l'objet d'une première présentation. Il a obtenu le soutien de Ciclic - Région Centre Val de Loire.&nbsp;</p><p><strong>Informations pratiques :</strong><br />Tarif : 3€ + adhésion à Volapük<br />ATTENTION JAUGE LIMITEE !!! Réservation indispensable directement auprès du Volapük au 02 47 44 02 45 ou vpkauvolapuk@gmail.com&nbsp;</p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/forum_des_reves.jpg"/> Mon, 20 Feb 2017 17:51:59 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/etes-vous-un-dreameur-venez-au-forum-des-reves actualites Nouvelle résidence à Ciclic Animation : « Planthéon » Les loosers de l’Histoire http://www.ciclic.fr//actualites/nouvelle-residence-ciclic-animation-plantheon-les-loosers-de-l-histoire <p><span class="chapo">Si l’Histoire n’a jamais été votre matière favorite à l’école, ça risque de le devenir avec le duo David Freymond et Thomas Pons en résidence à Ciclic Animation jusqu’au 14 avril 2017.</span><br /><br />Durant son cursus à l’ENSAD,<strong> Thomas Pons</strong> réalise <em>Le 12ème homme</em> qui remporte le Grand Prix du meilleur film de fin d’étude au 20ème Festival national du film d’animation de Bruz.&nbsp;Après plusieurs expériences en tant que dessinateur de bande dessinée ou encore d’animateur, Thomas Pons multiplie les projets et se retrouve à travailler sur des clips de musique pour des artistes tels que Moongaï, The Lanskies ou encore Valgeir Sigurosson.&nbsp;Plus récemment, il réalise en 2016 <em>KOP</em> pour la collection de Canal+ « <em>Dessine toujours&nbsp;</em>» où<strong> David Freymond</strong>, producteur chez L’Ogre, l’accompagne en tant que scénariste.&nbsp;<br /><br />Gagnants du Prix Ciclic pour une série TV au MIFA d’Annecy 2016, David Freymond et Thomas Pons collaborent à nouveau pour leur projet <em>Planthéon</em>.&nbsp;Série d’animation comique en format court, Planthéon mets sous le feu des projecteurs les illustres loosers de l’Histoire. À chaque épisode, La série racontera la petite histoire du monde, celle faite d’hommes et de femmes parfois malchanceux souvent incompétents, qui malgré leur grandes ambitions, ne sont jamais parvenus à grand chose, si ce n’est à se faire oublier.<br /><br /><strong>Ce film, produit par L’Ogre Productions, a bénéficié d’un soutien au développement. Les réalisateurs, David Freymond et Thomas Pons seront en résidence du 20 février au 14 avril 2017. &nbsp;</strong></p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/02_0.jpg"/> Mon, 20 Feb 2017 14:01:09 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/nouvelle-residence-ciclic-animation-plantheon-les-loosers-de-l-histoire actualites Libres courts : "Quelque chose de nos corps" http://www.ciclic.fr//actualites/libres-courts-quelque-chose-de-nos-corps <p class="chapo">Rendez-vous autour du court métrage aux cinémas Studio de Tours le mardi 28 février pour une séance dédiée au corps, à ses représentations et aux questions de l'intime, en présence de Stéphane Mercurio,&nbsp;<span>la réalisatrice</span><span>&nbsp;</span>du très beau documentaire <em>Quelque chose des hommes</em>.&nbsp;</p><p>Corps intimes, corps politiques, corps sociaux : la représentation du corps au cinéma est multiple. Le corps, c'est l'intime, c'est l'identité, c'est la beauté, c'est le rapport de l'individu au groupe… Cette séance de courts métrages permet d'aborder la question avec une diversité de points de vue, de tons et de genres le temps d'une séance de cinéma. Les 5 films de ce programme -du documentaire à l'animation en passant par la fiction- invitent les spectateurs à regarder le corps -le nôtre, le vôtre, le leur-, l’humain, avec ses portraits, ses défauts, ses complexes ou ses beautés. La séance sera suivie d’un échange avec la réalisatrice Stéphane Mercurio, et d’un verre de l’amitié.</p><p><strong><em>Quelque chose des hommes</em> de&nbsp;Stéphane Mercurio</strong><br /><span>France / </span>2015 / d<span>ocumentaire</span><span>&nbsp;</span>&nbsp;/ 27’<br />Etats généraux du cinéma documentaire de Lussas, 2015 / Traces de vie, Clermont-Ferrand, 2015.&nbsp;</p><p>Dans une mise en scène particulière, le photographe Grégoire Korganow provoque une rencontre surprenante «Père et Fils». Pères âgés avec fils grisonnants ou jeunes pères avec bébés, ils sont invités à se rapprocher. Ainsi exposés, les hommes se dévoilent, aidés par les questions fines du photographe. Gênés ou confiants, expansifs parfois, ils parlent d'eux, d'eux deux. Pointillistes et délicats, ces instantanés de peau et de mots, livrent bien quelque chose des hommes.</p><p>Réalisation, image Stéphane Mercurio / Son Patrick Genet / Montage Nicolas Després / Musique Hervé Birolini / Production Iskra.</p><p><span style="text-decoration: underline;">Propos de la réalisatrice</span> : « Ce film est aussi un espoir de percer le secret des hommes. Peut-être. Une quête vaine bien sûr, mais pourtant comment y résister ? Désir de comprendre quelque chose des hommes d’aujourd’hui, de comprendre la paternité, la filiation, de saisir le mystère de ce lien. »&nbsp;</p><p><strong><em>Carapace</em> de Flora Molinié</strong><br />France / 2014 / fiction animée / 17’<br />Prix "Visual Vanguard" au Festival Womanimation de Providence (Etats Unis) 2015 / Festival International du Court Métrage deClermont-Ferrand 2015.&nbsp;</p><p>L'amour, le vivre, le faire. Lili n'y arrive pas. Elle rumine dans son coin son autisme du sexe, ce qui perturbe sa relation avec Léo, son copain. Comment apprivoiser ce corps qu'elle ne comprend pas ?</p><p>Scénario, réalisation, animation Flora Molinié / Image Stéphane Piera / Musique originale, design sonore, mixage Marc Piera et Pascal Delage / Interprétation Juliette Lamboley et Laurent Delbecque / Production Dark Prince / Avec le soutien de Ciclic – Région Centre-Val de Loire.&nbsp;Le film a été accueilli en résidence à Château-Renault au cours de l’année 2014.&nbsp;</p><p class="bouton"><a href="http://www.ciclic.fr/catalogue/carapace" title="Fiche film">Voir la fiche du film</a></p><p><span style="text-decoration: underline;">Propos de la réalisatrice</span> : « C'est la bataille d'une femme contre son propre corps que j'ai eu envie de raconter, et qui était aussi pour moi une vraie question de mise en scène. Carapace est un objet hybride entre peinture sur verre et vidéo. »</p><p><strong><em>Rhapsody </em>de&nbsp;Constance Meyer</strong><br />France / 2015 / fiction / 15’<br />Meilleur court-métrage au Festival de Cinéma Européen des Arcs / Prix du Jury au Festival d'Alès - Itinérances 2016.&nbsp;</p><p>Un sexagénaire solitaire vit dans un petit appartement au dernier étage d’une tour. Tous les jours, une jeune femme lui confie son bébé, Teo. Un lien naturel et insolite unit ces deux êtres, l’un massif et robuste, l’autre petit et délicat.</p><p>Scénario, réalisation Constance Meyer / Image Christophe Offenstein / Son Fanny Weinzaepflen, Ivan Dumas / Montage Anita Roth / Montage son Antoine Baudouin / Mix Julien Perez / Interprétation Gérard Depardieu, Arsène Roméo, Guillaume Nicloux / Production Silex Films.</p><p><em>Propos de la réalisatrice</em> : « J’ai imaginé le film comme une succession de tableaux, dans des intérieurs modernes et simples, où la sensualité des corps sera source de mouvement et de vie. Le corps colossal de Gérard, celui rayonnant de l’enfant. »</p><p><strong><em>Daphné ou la belle plante</em>&nbsp;de Sébastien Laudenbach, Sylvain Derosne</strong><br />France / 2014 / documentaire animé / 15’<br />Prix Emile Reynaud du meilleur court-métrage d’animation 2014 / Festival international du film d'Aubagne 2015 / Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand 2015.&nbsp;</p><p>Comme toute belle plante, Daphné bourgeonne, éclot, embaume et s’effeuille. Mais ne se laisse jamais cueillir... Combinant animation et prise de vue en continu, Daphné ou la belle plante est un documentaire dressant le portrait d’une femme impudique et sensible qui nous parle d’abord de son corps puis de son cœur. Sans langue de bois.</p><p>Réalisation Sébastien Laudenbach, Sylvain Derosne / Animation Sylvain Derosne, Romain Blanc-Tailleur / Montage Sylvain Derosne, Sébastien Laudenbach, Santi Minasi / Musique Juliette Armanet, Manuel Peskine / Production Les films sauvages.&nbsp;</p><p><span style="text-decoration: underline;">Propos du réalisateur Sébastien Laudenbach</span> : « Je ne voulais pas qu'on voit Daphné. (…) Je préférais donner place à la parole. Imaginer cette femme, c'est aussi un fantasme. Chacun la façonne comme il le souhaite. Elle n'est pas comme on l'imagine. Daphné est une intellectuelle. De prime abord, on l'imagine plus étudiante en lettres que strip-teaseuse. »</p><p><strong><em>Aïssa</em> de Clément Tréhin Lalanne</strong><br />France / 2014 / fiction / 8’<br />Compétition officielle, 67e Festival de Cannes (2014) / Prix Procirep du producteur, Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand 2015</p><p>Aïssa est congolaise. Elle est en situation irrégulière sur le territoire français. Elle dit avoir moins de dix-huit ans, mais les autorités la croient majeure. Afin de déterminer si elle est expulsable, un médecin va examiner son anatomie.&nbsp;</p><p>Scénario, réalisation Clément Tréhin-Lalanne / Image Romain Le Bonniec / Montage Mona-Lise Lanfant / Son Gérard Mailleau / Interprétation Manda Touré, Bernard Campan / Production Takami Productions</p><p><span style="text-decoration: underline;">Propos du réalisateur</span> : « Il y a effectivement des images rappelant le colonialisme qui me paraissaient très fortes et que je voulais montrer. Nous avons aussi choisi ce parti pris esthétique : on filme en images carrées, en 4:3, c’est tourné en pellicule pour avoir cette image du passé. Une image aussi proche du film Monsieur Klein de Joseph Losey qui commence avec un examen de judéité. »</p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public"/> Mon, 20 Feb 2017 11:08:44 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/libres-courts-quelque-chose-de-nos-corps actualites Ciclic recrute un coordinateur des ressources humaines http://www.ciclic.fr//actualites/ciclic-recrute-un-coordinateur-des-ressources-humaines <p>L’Agence régionale du Centre-Val de Loire pour le livre, l’image et la culture numérique, établissement public de coopération culturelle, recherche pour son pôle affaires générales :</p><p><strong>Un coordinateur des ressources humaines (h/f)</strong></p><p><strong></strong>L’agence régionale du Centre-Val de Loire pour le livre, l’image et la culture numérique met en œuvre les politiques concertées de la région Centre-Val de Loire et de l’Etat.&nbsp;Ciclic est un établissement public de coopération culturelle à caractère administratif et, à ce titre, ses agents relèvent de la fonction publique territoriale. 46 collaborateurs sont inscrits au tableau des effectifs de l’agence.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>Dans l’exercice de vos fonctions vous :</p><ul><li>assurez la gestion des ressources humaines (paie, carrière, formation, temps de travail, suivi des recrutements) de l’ensemble des agents permanents de l’établissement ainsi que des accroissements temporaires d’activités pour les contrats supérieurs à 1 mois ;</li><li>contribuez à la construction budgétaire via la réalisation et le suivi de tableaux de bord relatifs à la masse salariale ;</li><li>participez à la construction du plan annuel de formation et veillez à sa mise en œuvre ;</li><li>coordonnez les relations avec les organismes sociaux ;</li><li>suivez et mettez à jour le document unique d’évaluation des risques professionnels de par votre fonction d’assistant de prévention au sein de l’agence ;</li><li>garantissez la gestion des avantages sociaux (Titre restaurant, CNAS, Prévoyance, contrat groupe complémentaire santé) ;</li><li>établissez le bilan social annuel de l’agence ;</li><li>assurez un travail de veille et réalisez des notes pour la direction ;</li><li>coordonnez la gestion de projets mis en œuvre par la direction en lien avec la gestion des ressources humaines.</li></ul><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/ciclic-admin.png"/> Tue, 14 Feb 2017 15:04:27 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/ciclic-recrute-un-coordinateur-des-ressources-humaines actualites Formation "Monter des animations en librairies" http://www.ciclic.fr//actualites/formation-monter-des-animations-en-librairies <p class="chapo"><span>Oser questionner sa conception des animations, ouvrir les portes larges à la «&nbsp;recréation&nbsp;» de cet outil de fidélisation essentiel… Voilà la gageure de ces deux journées conçues&nbsp;comme un temps d’exploration et de construction à plusieurs.</span></p><p>Ciclic, en partenariat avec la Direction de la Formation professionnelle de la Région Centre-Val de Loire, propose une session de formation intitulée "Monter des animations en librairie, réinventer la relation client" qui se tiendra les lundis <strong>12 et 19 juin 2017</strong> à Orléans.</p><p><strong>Objectifs :</strong></p><ul><li>Analyser ses relations clients et ses animations,</li><li>Repenser son programme d’animations en inventant de nouvelles formes,</li><li>Structurer son offre d’animations et la rentabiliser,</li><li>Renforcer l’identité du magasin à travers la politique d’animations.</li></ul><p><strong>Public visé :<br /></strong>Libraires et gérants de librairie, chargés de communication en librairie.</p><p><strong>Horaires indicatifs :<br /></strong>9h30 - 17h30</p><p><strong>Intervenants :<br /></strong>Formation animée par Mathilde Rimaud et Cyril Malagnat.</p><p>- Depuis quinze ans dans les métiers du livre, Mathilde Rimaud a mis en œuvre des actions d’animation, de promotion, de rencontres publiques, de présence dans les salons et d’organisation de journées interprofessionnelles. Elle a, par ailleurs, pratiqué l’improvisation théâtrale et vocale.</p><p>- Dirigeant d’une agence conseil en communication pendant près de quinze ans, Cyril Malagnat a pris les rênes d’une librairie spécialisée jeunesse en 2010. Il mène aujourd’hui un projet ambitieux de «&nbsp;librairie différente&nbsp;».&nbsp;<br /><br /></p><p><strong>Programme indicatif :&nbsp;</strong></p><ul><li>Analyser l'existant : L’autodiagnostic, un outil incontournable, Reconnaître ses a priori</li><li>Bâtir une politique d’animation : objectifs, publics visés, positionnement et image du magasin, outils d’analyse d’impact, la vitrine, les autres univers dont s’inspirer</li><li>S’appuyer sur des personnes ressources : les partenaires, l’implication du client</li><li>Mettre en œuvre : l’élaboration d’un planning rigoureux et complet, l’espace dédié, l’inventaire des moyens nécessaires et la mise au point du budget, les outils de communication à exploiter</li></ul><p>&nbsp;<br /><strong>Méthodes pédagogiques :<br /></strong>Ces deux journées sont bâties comme un atelier pratique d’élaboration d’un plan d’action à l’échelle de chaque librairie. En partant de l’existant, nous ouvrirons les possibles, fixerons avec le groupe des objectifs atteignables et définirons la méthodologie de mise en œuvre.</p><p><br /><strong>Modalités d'évaluation :</strong> <br />&gt; Chaque participant réalise l’autodiagnostic de ses actions.<br />&gt; Un atelier permet au groupe d’effectuer un véritable brainstorming.<br />&gt; Chacun esquissera son plan d’action à six mois et à un an, en prenant appui sur les éléments abordés pendant la session.<br />&gt; À l’issue de la formation, une évaluation sur son déroulement sera réalisée avec les participants sur chacun des points abordés.</p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/bedelire_0.jpg"/> Tue, 14 Feb 2017 10:59:30 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/formation-monter-des-animations-en-librairies actualites L'arrivée de "Kids" à Ciclic Animation http://www.ciclic.fr//actualites/l-arrivee-de-kids-ciclic-animation <p style="text-align: justify;"><span class="chapo">En résidence jusqu'au 24 février, Charlotte Gosselin et toute son équipe ont pris place dans les locaux de Ciclic Animation pour débuter le travail de création autour de <em>Kids</em> de Fabrice Melquiot, un projet avec comédiens et marionnettes à taille humaine.</span><br /><br />La compagnie L’Arc électrique, fondée en février 2011 est installée à Tours. Sa direction artistique est assurée par <strong>Charlotte Gosselin</strong>, comédienne et auteure.<br />Formée au Conservatoire national de région de Tours entre 1998 et 2001, elle intègre ensuite l’Ecole régionale d’acteurs de Cannes en 2003. Dès sa sortie, elle travaille sous la direction de Claire Lasne Darcueil, alors directrice du Centre dramatique régional Poitou-Charentes et est formée à la marionnette au sein de la Compagnie Arketal à Cannes. Elle quitte en 2011 le collectif Les Gueuribands, dont elle était une des fondatrices, pour créer la compagnie L’Arc électrique.<br /><br /><strong>Kids est un spectacle de marionnettes créé à Ciclic Animation, en partenariat avec L’Hectare - Scène conventionnée et Pôle régional pour les arts de la marionnette et le théâtre d’objets.<br /><br />&nbsp;</strong></p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/lerrant_-_jean_henry_-_3.jpg"/> Mon, 13 Feb 2017 10:43:40 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/l-arrivee-de-kids-ciclic-animation actualites Ces films qui nous racontent - projection à Iliiers-Combray http://www.ciclic.fr//actualites/ces-films-qui-nous-racontent-projection-iliiers-combray <p class="textChapo">Ces films qui nous racontent est un film de montage réalisé à partir de films tournés par des cinéastes amateurs entre 1924 et 1969 ...un voyage à travers l'objectif des cinéastes amateurs, leur(s) histoire(s) et notre histoire !</p><p><strong>Depuis la photographie animée de Charles Marioton en 1924 à Bourges</strong>, les baignades dans le Cher de la famille Petit à l'été 1935, le quotidien des écoliers de Meslay-le-Vidame en 1938, <strong>l'Occupation à Châtillon-Coligny ou Avaray, la Libération d'Auneau ou de Meung-sur-Loire</strong> en passant par la mécanisation du monde agricole dans l'après-guerre à Marchéville, les festivités de la "Grande Semaine" à Tours en 1959, la Foire de Pâques à Loches ou les manifestations de Mai 68 à Tours...<strong>ce sont autant de tranches de vie(s), de moments marquants de notre histoire collective mais aussi du rire et de l’émotion que ce film nous raconte !</strong></p><p>Avec ce film, le pôle patrimoine de Ciclic a souhaité marquer le travail d’une décennie par la réalisation film qui permette à la fois de faire le point sur la qualité et la valeur documentaire des fonds collectés, tant sur le plan des auteurs et que des oeuvres, tout en expliquant au public la nature du travail effectué au quotidien.</p><p class="textFrame">Ces films qui nous racontent est projeté dans les Cinémobiles d'avril à juillet 2017. <strong>Retrouvez avant chaque séance du film un court avant-programme "patrimoine" mettant en avant un film amateur tourné sur votre territoire !</strong></p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/memoire_CFQNR-liberation-meung-sur-loire-1944.jpg"/> Thu, 09 Feb 2017 18:13:28 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/ces-films-qui-nous-racontent-projection-iliiers-combray actualites Ces films qui nous racontent - projection à Voves http://www.ciclic.fr//actualites/ces-films-qui-nous-racontent-projection-voves <p class="textChapo">Ces films qui nous racontent est un film de montage réalisé à partir de films tournés par des cinéastes amateurs entre 1924 et 1969 ...un voyage à travers l'objectif des cinéastes amateurs, leur(s) histoire(s) et notre histoire !</p><p><strong>Depuis la photographie animée de Charles Marioton en 1924 à Bourges</strong>, les baignades dans le Cher de la famille Petit à l'été 1935, le quotidien des écoliers de Meslay-le-Vidame en 1938, l<strong>'Occupation à Châtillon-Coligny</strong> ou Avaray, la Libération d'Auneau ou de Meung-sur-Loire en passant par la <strong>mécanisation du monde agricole dans l'après-guerre</strong> à Marchéville, les festivités de la "Grande Semaine" à Tours en 1959, les festivités de la Foire de Pâques à Loches ou les manifestations de Mai 68 à Tours...<strong>ce sont autant de tranches de vie(s), de moments marquants de notre histoire collective mais aussi du rire et de l’émotion que ce film nous raconte !</strong></p><p>Avec ce film, le pôle patrimoine de Ciclic a souhaité marquer le travail d’une décennie par la réalisation film qui permette à la fois de faire le point sur la qualité et la valeur documentaire des fonds collectés, tant sur le plan des auteurs et que des oeuvres, tout en expliquant au public la nature du travail effectué au quotidien.</p><p class="textFrame"><strong><em>Ces films qui nous racontent </em></strong>est projeté dans les Cinémobiles d'avril à juillet 2017. <strong>Retrouvez avant chaque séance du film un court avant-programme "patrimoine" mettant en avant un film amateur tourné sur votre territoire !</strong></p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/memoire_CFQNR-meslay-le-vidame.jpeg"/> Thu, 09 Feb 2017 18:08:01 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/ces-films-qui-nous-racontent-projection-voves actualites Ces films qui nous racontent - projection à Neung-sur-Beuvron http://www.ciclic.fr//actualites/ces-films-qui-nous-racontent-projection-neung-sur-beuvron <p class="textChapo">Ces films qui nous racontent est un film de montage réalisé à partir de films tournés par des cinéastes amateurs entre 1924 et 1969 ...un voyage à travers l'objectif des cinéastes amateurs, leur(s) histoire(s) et notre histoire !</p><p><strong>Depuis la photographie animée de Charles Marioton en 1924 à Bourges</strong>, les baignades dans le Cher de la famille Petit à l'été 1935, le quotidien des écoliers de Meslay-le-Vidame en 1938, l'Occupation à Châtillon-Coligny ou Avaray, <strong>la Libération d'Auneau ou de Meung-sur-Loire </strong>en passant par la mécanisation du monde agricole dans l'après-guerre à Marchéville, les festivités de la "Grande Semaine" à Tours en 1959, les festivités de la Foire de Pâques à Loches ou <strong>les manifestations de Mai 68 à Tours</strong>...<strong>ce sont autant de tranches de vie(s), de moments marquants de notre histoire collective mais aussi du rire et de l’émotion que ce film nous raconte !</strong></p><p>Avec ce film, le pôle patrimoine de Ciclic a souhaité marquer le travail d’une décennie par la réalisation film qui permette à la fois de faire le point sur la qualité et la valeur documentaire des fonds collectés, tant sur le plan des auteurs et que des oeuvres, tout en expliquant au public la nature du travail effectué au quotidien.</p><p class="textFrame">Ces films qui nous racontent est projeté dans les Cinémobiles d'avril à juillet 2017. <strong>Retrouvez avant chaque séance du film un court avant-programme "patrimoine" mettant en avant un film amateur tourné sur votre territoire !</strong></p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/memoire_CFQNR-foire-paques-loches.jpg"/> Thu, 09 Feb 2017 17:48:20 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/ces-films-qui-nous-racontent-projection-neung-sur-beuvron actualites Assistez à une lecture près de chez vous #4 http://www.ciclic.fr//actualites/assistez-une-lecture-pres-de-chez-vous-4-0 <p><strong class="chapo">Mille lectures d’hiver en région Centre-Val de Loire</strong></p><p>Plusieurs «&nbsp;mille lectures d’hiver&nbsp;» accueillies dans des lieux publics sont ouvertes à des personnes nouvelles. Ces lectures sont annoncées régulièrement sur le site. Les curieux peuvent ainsi sélectionner les textes à entendre suivant leur zone géographique. Chaque annonce reprend les détails de l’œuvre lue et indique le numéro de téléphone de l’accueillant à contacter, la réservation étant indispensable.</p><ul><li><strong>Le jeudi 16 février à 20h30</strong><br />à la bibliothèque L'encre et la Plume du Subdray (18)<br /><strong>Julien Pillot lira&nbsp;<em>Une plage au pôle Nord</em>&nbsp;de Arnaud Dudek (Éd. Alma)</strong><br />Pour assister à cette lecture, merci de vous inscrire auprès de :<br />Véronique Queinnec au 02 48 02 57 29<br />ou par mail à espace.culture.et.multimedia@wanadoo.fr<hr /></li><li><strong>Le vendredi 17 février à 18h30</strong><br />à la médiathèque de Martizay (36)<br /><strong>Gaëlle Vanoudenhoven lira&nbsp;<em>Requin</em>&nbsp;de Bertrand Belin (Éd. P.O.L)</strong><br />Pour assister à cette lecture, merci de vous inscrire auprès de :<br />Marjorie Guillot au 02 54 37 87 86<br />ou par mail à mediatheque@martizay.fr<hr /></li><li><strong>Le vendredi 17 février à 18h30</strong><br />à la médiathèque du Perche &amp; Haut Vendômois de Fréteval (41)<br /><strong>François Forêt lira&nbsp;<em>La première pierre</em>&nbsp;de Pierre Jourde (Éd. Gallimard)</strong><br />Pour assister à cette lecture, merci de vous inscrire auprès de :<br />Céline Millet au 02 54 82 67 29<br />ou par mail à mediatheque-vendomois@wanadoo.fr<em><br /></em><hr /></li><li><strong>Le vendredi 17 février à 18h</strong><br />à la salle des associations de la mairie de Faverolles en Berry (36)<br /><strong>Laura Desprein lira&nbsp;<em>La conversation amoureuse&nbsp;</em>de Alice Ferney (Éd. Actes Sud)</strong><br />Pour assister à cette lecture, merci de vous inscrire auprès de :<br />Marie-Claire Paryseck au 02 54 40 42 11<br /><hr /></li><li><strong>Le jeudi 23 février à 18h</strong><br />à la salle du colombier de la mairie de Corbeilles (45)<br /><strong>Adrienne Bonnet lira&nbsp;<em>La vie à côté&nbsp;</em>de Mariapia Veladiano (Éd. Stock / Trad. Catherine Pierre Bon)</strong><br />Pour assister à cette lecture, merci de vous inscrire auprès de :<br />Bernard Charraux au 09 64 17 26 49<em><br /></em>ou par mail à bibliotheque@mairie-corbeilles.fr<em><br /></em><hr /></li><li><strong>Le vendredi 24 février à 19h30</strong><br />à la bibliothèque d'Abondant (28)<br /><strong>Catherine Gautier lira&nbsp;<em>Pietra viva</em>&nbsp;de Leonor De Recondo (Éd. Sabine Wespieser)</strong><br />Pour assister à cette lecture, merci de vous inscrire auprès de :<br />Marie-François Desré au 02 37 48 77 96<br /><hr /></li><li><strong>Le vendredi 24 février à 18h30</strong><br />à la bibliothèque de Lorris (45)<br /><strong>Catherine Bayle lira <em>Adieu Lili Marleen&nbsp;</em>de Christian Roux (Éd. Payot &amp; Rivages)</strong><br />Pour assister à cette lecture, merci de vous inscrire auprès de :<br />Alice Chopin au 02 38 94 83 68<br />ou par mail à biblio.lorris@wanadoo.fr<br /><hr /></li><li><strong>Le vendredi 24 février à 19h</strong><br />au centre communal de Saint Palais (18)<br /><strong>Caroline de Vial lira&nbsp;<em>Un paquebot dans les arbres</em>&nbsp;de Valentine Goby (Éd. Actes Sud)</strong><br />Pour assister à cette lecture, merci de vous inscrire auprès de :<br />Marie-France Ozon au&nbsp;02 48 66 02 25<br />ou par mail à&nbsp;biblio.saintpalais@wanadoo.fr<br /><hr /></li><li><strong>Le samedi 25 février à 17h30</strong><br />à la médiathèque J. Lanzmann de Loches (37)<br /><strong>Mathilde Kott lira&nbsp;<em>Roland est mort</em>&nbsp;de Nicolas Robin (Éd. Anne Carrière)</strong><br />Pour assister à cette lecture, merci de vous inscrire auprès de :<br />Marie El Omarie-Damour au 02 47 59 29 79<br />par mail à bibliotheque@mairieloches.com<hr /></li><li><strong>Le samedi 25 février à 20h</strong><br />à la bibliothèque Régine Desforges de Boutigny Prouais (28)<br /><strong>Antoine Marneur lira&nbsp;<em>Le grand marin&nbsp;</em>de Catherine Poulain (Éd. L'Olivier &amp; Points)<br /></strong>Pour assister à cette lecture, merci de vous inscrire auprès de :&nbsp;<br />Valérie Théveux au&nbsp;02 37 43 05 14<br />ou par mail à&nbsp;bibliotheque-boutignyprouais@orange.fr<br /><hr /></li><li><strong>Le samedi 26 février à 15h</strong><br />à la salle Sainte Antonia de Villedomer (37)<br /><strong>Leïla Lemaire lira&nbsp;<em>Monde sans oiseaux&nbsp;</em>de Karin Serres (Éd. Sotck)</strong><br />Pour assister à cette lecture, merci de vous inscrire auprès de :<br />Françoise Bernard par mail à bmvilledomer@orange.fr</li></ul><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/img_4499.jpg"/> Thu, 09 Feb 2017 14:41:24 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/assistez-une-lecture-pres-de-chez-vous-4-0 actualites Un grand soleil sur la résidence avec "Fatou N'Dof" http://www.ciclic.fr//actualites/un-grand-soleil-sur-la-residence-avec-fatou-n-dof <p><span class="chapo">Entre humour, cynisme et tendresse, Charlie Belin nous fait voyager à travers son nouveau projet </span><em class="chapo">Fatou N'Dof. </em><span class="chapo">Un questionnement culturel au plein coeur d'une famille sénégalaise pour le moins attachante. Dépaysement assuré!&nbsp;</span><br /><br />Après son diplôme en réalisation 2D à l’EMCA à Angoulême, <strong>Charlie Belin</strong>, poursuit sa formation à la Poudrière, l’Ecole du film d’animation de Bourg-lès-Valence. Elle y réalise en 2015, le film <em>Blanquette</em> qui sera sélectionné, l’année suivante, en compétition nationale au Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand.&nbsp;<br />Elle obtient une mention spéciale coup de cœur du jury du Festival Animatou de Genève en octobre dernier. En 2016 elle signe le film <em>Le Coin</em> dans la collection « <em>En sortant de l’école</em>&nbsp;» produit par Tant Mieux Prod consacré aux poèmes d’Apollinaire. Avec<em> Fatou N’Dof</em>, Charlie Belin continue son exploration du quotidien avec justesse et spontanéité.<br /><br /><strong>Ce projet a bénéficié d’une bourse d’écriture&nbsp;de Ciclic-Région Centre-Val de Loire et d’une&nbsp;résidence d’écriture en partenariat avec la&nbsp;Poudrière. La réalisatrice, Charlie Belin, sera en résidence du 8 février au 8 mars 2017.</strong></p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/sans_titre_0.jpg"/> Thu, 09 Feb 2017 11:45:53 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/un-grand-soleil-sur-la-residence-avec-fatou-n-dof actualites Ces films qui nous racontent - projection à Ouzouer-le-Marché http://www.ciclic.fr//actualites/ces-films-qui-nous-racontent-projection-ouzouer-le-marche <p class="textChapo"><em>Ces films qui nous racontent </em>est un film de montage réalisé à partir de films tournés par des cinéastes amateurs entre 1924 et 1969 ...un voyage à travers l'objectif des cinéastes amateurs, leur(s) histoire(s) et notre histoire !</p><p><strong>Depuis la photographie animée de Charles Marioton en 1924 à Bourges,</strong> les baignades dans le Cher de la famille Petit à l'été 1935, le quotidien des écoliers de Meslay-le-Vidame en 1938, <strong>l'Occupation à Châtillon-Coligny</strong> ou Avaray, la Libération d'Auneau ou de Meung-sur-Loire en passant par <strong>la mécanisation du monde agricole dans l'après-guerre à Marchéville</strong>, les festivités de la "Grande Semaine" à Tours en 1959, les festivités de la Foire de Pâques à Loches ou les manifestations de Mai 68 à Tours...<strong>ce sont autant de tranches de vie(s), de moments marquants de notre histoire collective mais aussi du rire et de l’émotion que ce film nous raconte !</strong></p><p>Avec ce film, le pôle patrimoine de Ciclic a souhaité marquer le travail d’une décennie par la réalisation film qui permette à la fois de faire le point sur la qualité et la valeur documentaire des fonds collectés, tant sur le plan des auteurs et que des oeuvres, tout en expliquant au public la nature du travail effectué au quotidien.</p><p class="textFrame"><em>Ces films qui nous racontent </em>est projeté dans les Cinémobiles d'avril à juillet 2017. <strong>Retrouvez avant chaque séance du film un court avant-programme "patrimoine" mettant en avant un film amateur tourné sur votre territoire !</strong></p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/memoire_CFQNR-avaray-fenaison-1942.jpeg"/> Wed, 08 Feb 2017 17:39:53 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/ces-films-qui-nous-racontent-projection-ouzouer-le-marche actualites Loïc Espuche et son projet "Les Nouveaux Hommes" en résidence à Ciclic Animation http://www.ciclic.fr//actualites/loic-espuche-et-son-projet-les-nouveaux-hommes-en-residence-ciclic-animation <p><span class="chapo">Après le succès de <em>Tombés du nid</em>, son film de fin d'étude, Loïc Espuche se lance dans son tout nouveau projet <em>Les Nouveaux Hommes</em>, accueilli en résidence jusqu'au 8 mars. Devenir adulte, c'est toute une histoire...</span><strong><br /><br />Loïc Espuche</strong>, né en 1989, a fait un BTS communication visuelle à Lyon avant d’entrer à l’Ecole des métiers du cinéma d’animation (EMCA) d’Angoulême, où il coréalise &nbsp;Le <em>Zizi à Suzy</em> et le remarqué <em>Je repasserai dans la semaine</em> avec Sophie Devautour et Alizée Cholat. Il continue sa formation à la Poudrière à Valence. C’est là qu’il réalise en 2015, <em>Les Chocottes</em> et son film de fin d’études,<em> Tombés du nid</em> qui remporte le prix du public du meilleur film d’école européen au Festival Premiers Plans d’Angers en 2016.<br /><br /><strong>Ce projet a bénéficié d’une bourse d’écriture de Ciclic-Région Centre-Val de Loire et d’une résidence d’écriture en partenariat avec la Poudrière.&nbsp;Le réalisateur,&nbsp;Loïc Espuche, sera en résidence du 8 février au 8 mars 2017.&nbsp;</strong></p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/les_nouveaux_hommes_0.jpg"/> Wed, 08 Feb 2017 12:19:06 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/loic-espuche-et-son-projet-les-nouveaux-hommes-en-residence-ciclic-animation actualites En salle, le film de Sandrine Veysset "L'Histoire d'une mère" http://www.ciclic.fr//actualites/en-salle-le-film-de-sandrine-veysset-l-histoire-d-une-mere <p class="chapo" style="text-align: justify;"><em>L'Histoire d'une mère</em> est une relecture d'un conte d'Andersen mis en scène par Sandrine Veysset. La figure d'une mère, thème prégnant dans le cinéma de la réalisatrice, nous dit encore une fois le lien extrêment fort de la relation mère / enfant. Au casting du film la jeune mère interprétée par Lou Lesage, entourée de Dominique Reymond, Catherine Ferran. Soutenu à la création par Ciclic-Région Centre-Val de Loire, le film s'est tourné pour partie en Indre-et-Loire.</p><p style="text-align: justify;"><strong>L'HISTOIRE D'UNE MERE, un film de Sandrine Veysset</strong><br /><strong>France I 2016 I fiction I La Huit Production I 1h23 I Zelig Films Distribution</strong></p><p style="text-align: justify;"><strong>Sortie nationale, le 15 février 2017</strong></p><p style="text-align: justify;">Neige, 20 ans, vit sous la coupe de sa grand-mère Héloïse, avec son fils Louis, dans une ferme au milieu de nulle part. Entre Neige et Héloïse, une Absente, mère de l'une, fille de l'autre, véritable trou noir où s'engouffrent désirs, fantasmes et peurs diverses.<br />Des peurs, Neige en a, quand perdue dans un rêve affolant, elle part à la recherche de la Mort qui a emporté son enfant. En contrepoint, Neige cultive un amour fusionnel avec son ls Louis, fruit d'un passé trouble avec les Bénarieux, famille de riches propriétaires qui s'apprêtent à marier leur ls unique.<br />Quand Neige s'invite à la noce comme une princesse au bal... Elle est loin d'imaginer qu'Héloïse l'attend, inquiétante et bouleversée.</p><p style="text-align: justify;">Avec Lou Lesage, Catherine Ferran, Dominique Reymond, Albert Geffrier, Ivan Franek.&nbsp;</p><p style="text-align: justify;"><a href="http://www.ciclic.fr/catalogue/l-histoire-d-une-mere" class=" bouton">Voir la fiche film</a></p><p>&nbsp;</p><p><strong>SANDRINE VEYSSET</strong>&nbsp;est née en 1967 à Avignon.<br />Après des études de Lettres modernes et d'Art plastique, elle croise le milieu du cinéma en travaillant sur les décors du film de Léos Carax <em>Les Amants du pont neuf</em>. C'est ce dernier qui l'incite à écrire le scénario (en partie autobiographique) de son premier long métrage<em> Y'aura-t-il de la neige à Noël ?</em> Elle poursuit en travaillant sur les décors de différents films. C'est la rencontre avec le regretté producteur, Humbert Balsan, qui sera déterminante, et scellera une collaboration sans faille : <em>Y'aura-t-il de la neige à Noël ?</em> (1996), <em>Victor... pendant qu'il est trop tard</em> (1998), <em>Martha... Martha</em> (2001), <em>Il sera une fois</em> (2006).<br />Après la mort de ce dernier, elle se replie un temps sur la peinture et les collages, puis retrouve le chemin de la réalisation dans une série de courts métrages taillés sur mesure pour Jeanne Moreau : <em>Le Tourbillon de Jeanne</em> (2011). Puis elle revient au cinéma avec L'Histoire d'une mère (2016).<br />Sandrine Veysset démarre bientôt le tournage de son prochain film <em>La Joie de vivre</em>, avec Audrey Tautou et Roschdy Zem.</p><p>Extrait du dossier de presse <em>L'Histoire d'une mère</em>, ©Zelig Films Distribution, 2017</p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public"/> Wed, 08 Feb 2017 11:44:47 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/en-salle-le-film-de-sandrine-veysset-l-histoire-d-une-mere actualites Retours vers le futur : dimanche 19 mars 2017 http://www.ciclic.fr//actualites/retours-vers-le-futur-dimanche-19-mars-2017 <ul><li><h3><em>Grease </em>de Randal Kleiser</h3></li></ul><p><strong>Dimanche 19 mars à 10 h. Tout public, à partir de 8/9 ans. Film présenté par Agnès Rabaté, responsable des activités jeune public. Cinéma Apollo.</strong></p><p><strong>États-Unis, 1978, 1 h 50, v.o sous-titrée, avec John Travolta, Olivia Newton-John, Stockard Channing</strong><br />À la fin des vacances d'été, les amoureux Danny Zuko et Sandy Olsson, une jeune Australienne de bonne famille, doivent se séparer. À son retour au lycée Rydell, le jeune homme retrouve sa bande, les T-birds, blousons de cuir et cheveux gominés. Les parents de Sandy ayant décidé de s'installer aux États-Unis, la demoiselle intègre la même école…</p><blockquote><p><em>" Un an après La Fièvre du samedi soir qui l’a révélé, John Travolta a troqué les pattes d’ef’ roses et les déhanchements sur Stayin’ Alive pour les blousons noirs et le rock n’roll des 50’s. Adaptation de la comédie musicale du même nom, </em>Grease<em> obtient dès sa sortie un succès phénoménal. Trente-cinq ans après, qu’en reste t-il ? Des chansons cultissimes, remixées à n’en plus finir en discothèque ou hurlées dans les karaokés, la banane de Travolta, la choucroute de Newton-John, et une flopée de pseudo-imitations, rarement réussies. Parce qu’il faut bien l’avouer, Grease, it’s the one that we want ! (hou, hou, hou...) "</em> <strong>Ophélie Wiel, Critikat.</strong></p></blockquote><ul><li><h3><strong><em>Voyage à travers le cinéma français</em> de Bertrand Tavernier</strong></h3></li></ul><p><strong>Dimanche 19 mars à 17 h 30. Séance présentée par Camille Girard, programmateur de Retours vers le futur. Cinéma Apollo.</strong></p><p><strong>France, 2016, 3 h 15</strong><br />Le réalisateur Bertrand Tavernier entreprend un voyage à travers le cinéma français en parlant des films et des cinéastes qui ont marqué sa vie. Il commence avec Jacques Becker, qui pratiquait un cinéma à hauteur d'homme, poursuit avec Renoir, un génie à la personnalité controversée, puis évoque son passage chez le compliqué mais talentueux Jean-Pierre Melville en tant qu'assistant et tente de réhabiliter Marcel Carné. Il déclare sa flamme à Jean Gabin, le plus grand acteur selon lui, au firmament de son panthéon personnel. Hommage également aux compositeurs Joseph Kosma et à Maurice Jaubert, qui a composé la musique de L'Atalante…</p><blockquote><p><em>" Ce qu’on sent le plus sûrement dans ce film si particulier, et il faut le dire si touchant, c’est qu’à soixante-quinze ans, ce cinéphile enragé a décidé de se livrer à une sorte de bilan existentiel, et que la meilleure façon qu’il ait trouvée, parce que la plus sincère, est d’écrire cette histoire avec les images des films qu’il affectionne. Voilà bien une idée de ciné-maniaque, qui voit dans les fantômes de la toile l’illusion décisive qui le constitue comme être de sentiment et de mémoire ". </em><strong>Jacques Mandelbaum, Le Monde.</strong></p></blockquote><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/tavernier.jpg"/> Tue, 07 Feb 2017 10:43:46 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/retours-vers-le-futur-dimanche-19-mars-2017 actualites Retours vers le futur : samedi 18 mars 2017 http://www.ciclic.fr//actualites/retours-vers-le-futur-samedi-18-mars-2017 <ul><li><h3>Séance-rencontre à la médiathèque Équinoxe - <em>I Don’t Belong Anywhere : le cinéma de Chantal Akerman</em></h3></li></ul><p><strong>Samedi 18 mars 2017 à 15h30.&nbsp;<strong>Séance présentée par Nicolas Thévenin.</strong> Médiathèque Equinoxe.&nbsp;</strong></p><p><em>I Don’t Belong Anywhere : le cinéma de Chantal Akerman</em> de Marianne Lambert (Belgique, 2015, 1 h 07)</p><p>Véritable film testament, Chantal Akerman livre avec émotion et humour son parcours cinématographique. De Bruxelles à Tel Aviv, de Paris à New York, un véritable voyage au coeur de l'oeuvre d'une cinéaste à laquelle nous souhaitions absolument rendre hommage. Cette séance s'inscrit dans le cycle <em>Femmes à la caméra</em> initié par la médiathèque de Châteauroux.</p><ul><li><h3>Rencontre avec Serge Toubiana : <em>Les Fantômes du souvenir</em></h3></li></ul><p><strong>Samedi 18 mars 2017 à 18h30. Cinéma Apollo. Entrée libre.</strong></p><p>À l'occasion de la publication de ses mémoires, Les Fantômes du souvenir, aux éditions Grasset, Serge Toubiana sera présent à L'Apollo À partir d'images d'archive et d'extraits de films jalonnant son livre, nous retracerons un itinéraire personnel mais aussi une période passionnante pour tous ceux qui<br />s’intéressent à l’aventure des idées et du cinéma contemporain, où l’on croise quelques grandes figures intellectuelles et artistiques de la seconde moitié du 20e siècle, en France et ailleurs…</p><ul><li><h3>Projection - <em>Pursued (La Vallée de la peur)&nbsp; </em>de Raoul Walsh</h3></li></ul><p><strong>Samedi 18 mars à 20h30.</strong> <strong>Film présenté par Serge Toubiana et suivi d’une discussion avec le public. Cinéma Apollo.</strong></p><p><strong>Pursued, États-Unis, 1947, 1 h 41, v.o sous-titrée, avec Robert Mitchum et Teresa Wright Territoire du Nouveau-Mexique, au début du xxe siècle. <br /></strong></p><p>Medora Callum recueille Jeb Rand, un jeune garçon dont le père vient d'être assassiné, et l'élève avec ses deux enfants, Thorley et Adam. Des années plus tard, Medora veut partager ses biens en trois parts égales. Mais Adam, qui a toujours considéré Jeb comme un intrus, s’y oppose…</p><blockquote><p>" <em>Un western psychologique différent de tous mes autres films »: c’est ainsi que Walsh en personne décrivait </em>La Vallée de la peur<em> – citation extraite de son autobiographie </em>Un demi-siècle à Hollywood<em>. Il s’agit en effet d’un western atypique dans la carrière du génial cinéaste, spécialiste de l’action et de l’aventure, puisqu’il s’intéresse ici aux mystères d’une âme, le film étant davantage psychanalytique que psychologique. Jeb (génialement interprété par Robert Mitchum, « un acteur né » toujours selon Walsh) doit remonter à une scène traumatique enfantine pour pouvoir donner un sens à sa vie, qui se déroule de manière absurde et tragique.</em>" <strong>Olivier Père, Arte<br /></strong></p></blockquote><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/i-dont-belong-anywhere.jpg"/> Mon, 06 Feb 2017 18:13:09 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/retours-vers-le-futur-samedi-18-mars-2017 actualites Retours vers le futur : vendredi 17 mars 2017 http://www.ciclic.fr//actualites/retours-vers-le-futur-vendredi-17-mars-2017 <ul><li><h3>Hommage à André Pierdel par Bruno Bouchard</h3></li></ul><p><strong>Vendredi 17 mars 2017 à 14h15. Séance-rencontre.&nbsp;Durée : 1 h 15. Cinéma Apollo.</strong></p><p>En collectionneur cinéphile, Bruno Bouchard nous raconte l’histoire d’André Pierdel, accessoiriste, trucman et spécialiste des effets spéciaux qui a travaillé entre 1947 et 1983 sur plus de 175 films et qui a notamment collaboré avec Jacques Tati, Alain Delon et Jean-Paul Belmondo. Issu du music-hall où il se produisait en tant qu’illusionniste, André Pierdel a exercé en artisan et peut-être surtout en magicien son métier d’accessoiriste.</p><p>Celui qu’on appelait le petit homme vert nous a quittés en janvier 2011. Quelques années plus tôt, il avait rencontré Bruno Bouchard, un collectionneur passionné et animateur de cinéma. Il en a fait son légataire. Aujourd'hui, celui-ci fait vivre tous ces objets extraordinaires pour des expositions ou des animations d'ateliers. Cette séance-rencontre sera l’occasion de découvrir ou de se souvenir de Pierdel mais aussi de toucher avec les mains un véritable trésor ! En 2001, le réalisateur Benoît Cornuau recueille douze heures d'entretiens avec André Pierdel pour l’écriture de sa biographie <em><strong>La Magie du petit homme vert</strong></em>, quelques unes de ces images conservées à Ciclic permettront également de voir et entendre Pierdel.</p><ul><li><h3>Ciné-concert <em>Alice Comedies</em></h3></li></ul><p><strong>Vendredi 17 mars à 10h et 18h. Tout public, à partir de 5 ans. Durée : 42 minutes. Cinéma Apollo.</strong></p><p>Les premiers films de Walt Disney datent des années 1920. Trésors d’inventivité, de drôlerie et de poésie, les Alice Comedies sont des courts métrages menés tambour battant par Alice, une petite héroïne en chair et en os, qui évolue dans un univers de dessin animé. D’une virtuosité technique impressionnante pour l’époque, et encore aujourd’hui, ce programme inédit contient quatre burlesques noir et blanc restaurés.<strong><br /></strong></p><p><strong>Au programme : Le Pestacle de Far West ; La Maison hantée ; Alice chef des pompiers ; Une journée à la mer.</strong></p><p>L’Orchestre de Chambre d’Hôte accompagne les aventures d’Alice qui navigue entre son monde dessiné et sa vie si trépidante de tous les jours. Dans l’esprit des sons cartoons, la flûte traversière virtuose et sensible suit le pétillant et la féminité d’Alice, tandis que la guitare électrique peint les atmosphères et interagit avec les situations. La partition écrite et improvisée des musiciens suit ce fil poétique, en mouvement permanent, qui se moque du temps et des espaces. Inspirée du parfum de ces quatre petits films, la musique laisse la fenêtre de l’imaginaire ouverte et nous fait oublier la distance qui nous sépare des années où ils ont été tournés…<strong></strong></p><ul><li><h3><strong>Soirée Radio Balistiq : Retours vers NO FUTURE + Carte Blanche à Jérôme Soligny<br /></strong></h3></li></ul><p><strong>Vendredi 17 mars 2017 à partir de 20h30. Cinéma Apollo.</strong></p><p>Le temps d'une soirée exceptionnelle, l’équipe de la radio associative castelroussine Radio Balistiq investit le cinéma L'Apollo. Au programme : du punk-rock, des films, des rencontres, une buvette conviviale et de nombreuses surprises !<strong></strong></p><p><strong>&gt; Gimme Danger de Jim Jarmusch<br />États-Unis, 2016, 1 h 48, v.o sous-titrée, avec Iggy Pop, Ron et Scott Asheton, James Williamso - <span style="text-decoration: underline;">à 20h30 </span></strong></p><p>Apparu pour la première fois à Ann Arbor (Michigan) en pleine révolution contre-culturelle, le rock'n'roll puissant et agressif des <strong>Stooges</strong> a fait l’effet d’une bombe dans le paysage musical de la fin des années 60. Soufflant le public avec un mélange de rock, de blues, de R&amp;B et de free jazz, le groupe – au sein duquel débute <strong>Iggy Pop</strong> – posa les fondations de ce que l’on appellera plus tard le punk et <strong><em>Gimme Danger</em></strong> retrace l’épopée des Stooges et présente le contexte dans lequel l'un des plus grands groupes de rock de tous les temps a émergé musicalement, culturellement, politiquement et historiquement. <strong>Jim Jarmusch</strong> retrace leurs aventures et leurs mésaventures en montrant leurs inspirations et les motivations de leurs premiers défis commerciaux, jusqu’à leur arrivée au Panthéon du rock.</p><p><strong>&gt; Carte Blanche à Jérôme Soligny / Film surprise ! à <span style="text-decoration: underline;">22h30</span></strong></p><p><strong>Jérôme Soligny, musicien, journaliste et biographe</strong> est l'invité exceptionnelle de cette soirée <strong><em>Retours vers NO FUTURE</em>. </strong>Celui qui partage sa vie entre Paris, Londres, New York et Le Havre, sa ville natale, fera un détour par Châteauroux. Une soirée et une rencontre à ne pas manquer ! « Hey ! Ho ! Let’s go ! »</p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/gimmedanger-pop.jpg"/> Mon, 06 Feb 2017 17:13:41 +0100 http://www.ciclic.fr/actualites/retours-vers-le-futur-vendredi-17-mars-2017 actualites