Ciclic - Actualités Fri, 18 Aug 2017 19:59:17 +0000 http://www.ciclic.fr/ "Meute" d'Antoine Bieber à Ciclic Animation http://www.ciclic.fr//actualites/meute-d-antoine-bieber-ciclic-animation <p><span class="chapo">Quand elle est formée au sein d'un groupe, la haine peut être bien violente et parfois même irréversible... Antoine Bieber nous en parle dans son projet de court métrage <em>Meute</em>, en résidence jusqu'au 31 août.&nbsp;</span><br /><br />Après un DMA Cinéma d'Animation à l'ESAAT de Roubaix, <strong>Antoine Bieber</strong> étudie la réalisation à l'école de La Poudrière de 2014 à 2016, où il réalise son film de fin d’études <em>Petite mort</em>. Dernièrement, il réalise <em>Supercut</em> une web série diffusée sur Arte Creative dans le magazine Episode. <br />Lauréat de la bourse post-étude en partenariat avec La Poudrière, le jeune réalisateur bénéficie d'un mois à la résidence Ciclic Animation pour l'écriture de son nouveau projet de court métrage <em>Meute</em> basé sur des thèmes comme la haine, la violence ou encore le racisme ordinaire au sein d'un groupe.&nbsp;<br /><br /><strong>Ce projet a bénéficié d’une bourse d’écriture de Ciclic-Région Centre-Val de Loire et d’une résidence d’écriture en partenariat avec la Poudrière. Le réalisateur, Antoine Bieber, sera en résidence du 31 juillet au 31 août 2017.</strong></p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/meute_02_0.jpg"/> Fri, 28 Jul 2017 10:40:04 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/meute-d-antoine-bieber-ciclic-animation actualites "120 battements par minute" en présence d'un invité http://www.ciclic.fr//actualites/120-battements-par-minute-en-presence-d-un-invite <p class="chapo">Avec la projection de <em><a href="http://www.ciclic.fr/catalogue/120-battements-par-minute" target="_blank">120 battements par minute</a></em> au Ciné Vendôme, l'occasion est donnée de revenir sur l'histoire de la création d'Act Up et de ses missions de prévention, de lutte contre le sida et d'accompagnement des malades depuis bientôt 30 ans.</p><p>Ce film a bénéficié d'une aide à la création de la part de Ciclic-Région Centre-Val de Loire, en partenariat avec le CNC. Lauréat du Grand Prix du jury de la prestigieuse compétition officielle du 70ème Festival de Cannes, le long métrage de Robin Campillo a également reçu le Prix FIPRESCI, attribué par un jury consittué de critiques de cinéma internationaux de la Fédération internationale de la presse cinématographique ainsi que la Queer Palm, prix indépendant qui récompense un film des sélections cannoises évoquant les questions LGBT (lesbiennes, gays, bi et trans).&nbsp;</p><ul><li><strong><em>120 battements par minute</em></strong>&nbsp;de&nbsp;Robin Campillo<br />France / 2017 / fiction / 2h20 / Les Films de Pierre<br />Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d'Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l'indifférence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean qui consume ses dernières forces dans l'action.</li></ul><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/120-battements-par-minute.jpg"/> Fri, 21 Jul 2017 12:06:45 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/120-battements-par-minute-en-presence-d-un-invite actualites Ciclic recrute un chargé de mission cluster image http://www.ciclic.fr//actualites/ciclic-recrute-un-charge-de-mission-cluster-image <p class="chapo">L'agence régionale du Centre pour le livre, l'image et la culture numérique recherche pour son pôle affaires générales :</p><p><strong>Un chargé de mission cluster image (h/f)</strong></p><p>Dans l'exercice de vos fonctions vous :</p><ul><li>définirez le profil des sociétés visées par ce cluster (animation, documentaires, fiction, prestations intellectuelles d'accompagnement, prestations techniques...) ;</li><li>déterminerez les modalités de soutien apportés à ces sociétés (formations, soutien financier, attractivité locative, fiscalité...) ;</li><li>déterminerez le mode de fonctionnement du lieu (moyens techniques et humains, schéma organisationnel/Ciclic, questions juridiques, etc.)</li><li>proposerez un lieu et sa programmation architecturale après définition des modalités d'accueil et de fonctionnement ;</li><li>définirez le montage financier du projet immobilier.</li></ul><p><br />Avec des compétences liées à l'aménagement de territoire, la gestion de projet et des connaissances en matière de cinéma et d'audiovisuel, la personne en charge de cette mission réunira régulièrement des professionnels du secteur pour confronter les pistes de travail aux réalités de la profession.<br /><br />Cette mission d'une durée de 8 mois pourrait débuter en octobre 2017 afin de rendre ses conclusions au printemps 2018.</p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/ciclic-admin.png"/> Thu, 20 Jul 2017 14:01:35 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/ciclic-recrute-un-charge-de-mission-cluster-image actualites Le festival invisible – #5 Récits de la 10e édition des mille lectures d'hiver http://www.ciclic.fr//actualites/le-festival-invisible-5-recits-de-la-10e-edition-des-mille-lectures-d-hiver <p class="chapo">Ciclic a demandé à Aurélien Lemant d'éditorialiser les «&nbsp;carnets de route&nbsp;» de la 10e&nbsp;saison de mille lectures d'hiver&nbsp;; il vous invite à en vivre la réalité intime. Aurélien Lemant est écrivain, metteur en scène et aussi comédien. À ce titre, il a lui-même été l’un des comédiens-lecteurs des mille lectures d’hiver. C’est dire s’il connaît l’aventure ! Ciclic vous propose de découvrir le 5e et dernier épisode de la série...</p><p class="accroche">Le Festival invisible</p><p><em>Où l’on comprend que clore un livre, c’est toujours en rédiger un nouveau. Que le temps, sans doute, ou un incident surgi du futur, peut-être, va déloger de la cache où il attend qu’on vienne le remuer. Le livre qui s’écrivait et s’achève à présent est né des ouvrages entrepris par nos amis les Mille Lecteurs d’Hiver – moins ceux qu’ils lisaient en tournée que les chroniques de leurs voyages parmi nous. Souvenirs de lectures raboutés avec patience jusqu’à constituer cet épais recueil tiré de leurs pèlerinages, et qu’ils nous offrent de concert comme une seule lourde reliure, fragile et friable. Ravitaillée par leurs impressions, grosse de leur enthousiasme et leur questionnement comme si c’était les oisillons qui nourrissaient le ptérodactyle au sommet du mont. Dix ans ont passé, et leur livre-monde se revigore à chaque lecture de toutes les paroles canalisées par cette troupe informe de comédiens et diennes, cette formation en cœur exerçant l’art de l’échange des forces.</em></p><p><em>Mais que se passe-t-il maintenant&nbsp;? Fatalité du jeu des hommes, toujours reviendront les mêmes antiques points d’interrogation&nbsp;: puisque nous voilà parvenus au bord de ce monde, et que se boucle l’anneau de la tournée du lecteur, de quel départ sera fait notre retour&nbsp;? Vers quoi allons-nous, si ce roman touche à sa fin&nbsp;? Qui nous relira si tu dois te taire&nbsp;?</em></p><p>Les livres étaient rangés. Nos yeux étaient d’accord. Nos écoutes avaient trouvé un début de mélodie, peut-être davantage. Les sourires n’avaient pour l’heure plus rien à dissimuler. Donc plus rien à s’apprendre. Bientôt nos mains allaient se dire adieu.&nbsp;</p><p>«<strong>&nbsp;<em>Ces gens n’ont pas l’air d’avoir envie de rentrer chez eux.</em>&nbsp;</strong>»<strong>&nbsp;</strong></p><p>«<strong>&nbsp;<em>La doyenne du village, quatre-vingt-quatorze ans, qui sort juste de l'hôpital et s’était placée en face de moi pour bien entendre, d'une vivacité et d'une curiosité communicatives,</em></strong><em> </em><strong><em>me dit qu'elle a apprécié et qu'elle reviendra l'année prochaine si elle est toujours là</em></strong><strong> <em>!</em>&nbsp;</strong>»<strong>&nbsp;</strong></p><p>«<strong>&nbsp;<em>C'est un village où l’on essaie de faire sortir les gens de chez eux. C'est-à-dire que c'est la gageure, c'est-à-dire qu'on me l'exprime. Une pudeur et une discrétion qu'il ne faudrait pas transformer en repli. Alors organiser une Mille Lecture pour la première fois, c'était important. Elles recommenceront, elles espèrent que le bouche-à-oreille fonctionnera, pour qu'il y ait plus de monde, encore et encore, que les gens osent sortir de chez eux, "alors oui, c'est une bataille". Une belle bataille.</em>&nbsp;</strong>»<strong>&nbsp;</strong></p><p>«<strong>&nbsp;<em>Je regarde ce petit groupe de personnes qui ont alors un peu plus de chaleur en eux qu'à leur arrivée&nbsp;; sans se connaître, ils ont vécu une même chose et je sens leurs esprits ouverts à la discussion et au partage. Je suis moi aussi emplie d'une humeur joyeuse et il est doux de rentrer au bercail avec ce souvenir, cette chose vécue au milieu de mes racines.&nbsp;</em></strong>»<strong>&nbsp;</strong></p><p>«<strong>&nbsp;<em>Les Mille Lectures d’Hiver conduisent à des rendez-vous dont les gens ont besoin. Elles conjuguent dans un même moment plusieurs faces de la vie (avant, pendant, après) et je crois que l’on saura toujours se souvenir de ça.</em>&nbsp;</strong>»</p><p>«<strong>&nbsp;<em>Je pense que cela peut faire boule de neige.</em>&nbsp;</strong>»<strong></strong></p><p>Parce que, si cela venait – pour une raison que je me refuse à trop imaginer – si tout cela venait à s’arrêter, qui prendrait encore la peine de rouler cette boule hivernale de mots pour qu’elle s’enfle et se bombe et explose ses miracles de joie et d’élévation au fond de nos poumons meurtris&nbsp;? A l’approche du printemps, à qui reviendrait-il de reprendre la flamme pour voir fondre la boule et que se déverse de toutes parts le flot salutaire de la voix d’un acteur traversant des livres pour le peuple-oreille ? Quelles alternatives peuvent contrer la simplicité presque pauvre d’un saltimbanque armé d’un petit manuel, sans équipe ni matériel&nbsp;?</p><p>Comprenez-moi bien. Nous voyons les lieux mourir les uns après les autres&nbsp;:</p><p>«&nbsp;<strong><em>Discussion un peu angoissée sur la possibilité de fermer la librairie qui n’est pas rentable.</em></strong>&nbsp;»<strong>&nbsp;</strong></p><p>«<strong>&nbsp;<em>Cette petite bibliothèque, nichée au creux de la grande entreprise, est un îlot de résistance. Malheureusement voué à disparaître, car "Les livres, aujourd'hui... !" disent les grands chefs ! Alors que toutes les entreprises devraient s'accorder un tel type d'espace, si réconfortant, encore profondément humain.</em>&nbsp;</strong>»&nbsp;</p><p>«&nbsp;<strong><em>J'apprends avec effroi que l'association Val de Lire s'est fait brûler son camion-bibliothèque... le beau camion que j'avais vu la dernière fois, et dont ils étaient si fiers, aménagé par leurs propres soins, prêt à sillonner le secteur, d'enfants en enfants.... brûlé, saccagé, détruit ! Je sens que le deuil est encore frais et sensible.</em></strong>&nbsp;»</p><p>«<strong><em>&nbsp;Je comprends aussi au cours de la soirée que, dépendante des élus, la structure attend de connaître son nouveau sort, suspendu aux votes des électeurs, rappelés aux urnes après la démission de leur conseil municipal. Ce qui est une priorité pour certains élus, comme cette médiathèque consacrée principalement à l'accueil des groupes scolaires du territoire, ne l'est absolument pas pour d'autres... je comprends leurs craintes. </em></strong>»<strong><em></em></strong></p><p>«<strong>&nbsp;<em>Pas de pharmacie [dans ce quartier de la ville, près du Foyer de Jeunes Travailleurs où je suis venue lire], pas de distributeur de billets, ni de magasin… rien&nbsp;!</em>&nbsp;</strong>»<strong>&nbsp;</strong></p><p>Les lieux sont tués, pourtant l’humanité se répand&nbsp;: elle demande à durer, à s’étendre, à aimer, au-dedans d’un volume qui se restreint. Et que seuls les arts de l’esprit peuvent élargir, excaver, rehausser, comme une habitation fantôme, dont les murs translucides repoussent sans cesse leurs poutres et leurs étais en nous pour que s’étoilent les rêves dont sont faits nos avenirs – ne brûlez pas ce logis sacré comme d’autres incendient des camions ou rasent les gestes de vie à même l’initiative qui les vit naître. Nos Mille Lectures d’Hiver se tiennent au fond des marais aussi bien que des banlieues, vous l’avez vu, parmi des musées ou des «<strong>&nbsp;<em>groupements de maisons où des gens </em>vivent<em>. Quand on réside en ville, on est parfois surpris de constater que l’être humain, comme l’animal, vit </em>partout<em>.</em>&nbsp;</strong>»&nbsp;</p><p>Alors qui d’autre que ce frère humain pour s’en venir à la rencontre de son congénère&nbsp;? Quoi de meilleur que nous tous, en chair et en verve, plutôt que derrière le recours systématisé à d’insanes boîtiers reliés au courant, saturés d’ondes coupables, sans profondeur ni reflet&nbsp;? C’est qu’il est si propice, ce moment de lecture à haute voix. Il déroule en toi la «&nbsp;<strong><em>sensation d’être semeur de poésie, et c’est bon</em></strong>&nbsp;». Il est charnière, il dépayse, il me dit que «<strong><em>&nbsp;les pierres, les maisons, les grandes et les petites, sont différentes</em></strong>&nbsp;», et qu’«&nbsp;<strong><em>en tout cas je m’y sens ailleurs que chez moi et j’en suis content </em></strong>», il te renverse par «&nbsp;<strong><em>la volonté de ces gens d’essayer de faire participer les nouveaux installés dans le village à ces lectures, et de manière générale de tenter d’intégrer les néo-ruraux, pour les voir se mélanger aux anciens</em></strong>&nbsp;», il tend à la conscience que «&nbsp;<strong><em>le temps a pris son temps, ce qui permet de se tourner autour, de prendre des nouvelles aussi&nbsp;: la santé, les enfants, les livres...</em></strong>&nbsp;». Prendre des nouvelles de ceux que tu ne connais pas, c’est une prérogative de saint. C’est la seule politique qui tienne.&nbsp;</p><p style="text-align: center;" align="center">*<br />* &nbsp; &nbsp; *</p><p>Ainsi vois-tu les Mille Lectures d’Hiver comme ce qu’elles sont en réalité.</p><p>Derrière l’humble et pudique mot d’<em>événement artistique</em>, quand bien<em> </em>même il se trouve être<em> unique en France</em>, se déploie un immense festival impossible. Eclaté au fil de la décennie en vingt mille lieux. Au moins. Sur six départements. En même temps. Et dont chacune de ses éditions ne court pas quatre jours durant ni deux semaines, non, mais s’étale sur trois mois pleins. Libéré du concept de programmation, puisqu’il s’agit au contraire d’une symphonie. Quarante-cinq lecteurs plongeant des auditoires hybrides et bigarrés, et avec eux leurs imaginations bousculées, boum-boum-boum-boum, parmi les failles et crevasses de quarante-cinq livres ouverts, sinon plus.</p><p>Quarante-cinq artistes itinérants, colportant la bonne nouvelle de cantons en vallées&nbsp;: <em>nous nous sommes retrouvés</em>.<strong>&nbsp;</strong></p><p>«&nbsp;<strong><em>Quitter un lieu où l'on a offert une lecture comme si on laissait un groupe d'amis que l'on connaît bien, et avec lequel on partage des temps forts, c'est cela aussi les Mille Lectures d'Hiver ! Cette lecture et les échanges qui la poursuivent créent une osmose entre les personnes ; osmose à laquelle on se sent appartenir en tant que comédien. La matière est là pour donner des ailes à chacun ! C'est savoureux aussi, lorsqu’un collègue lecteur est présent ; cela souligne notre appartenance à un projet commun, merveilleux de surcroît...&nbsp;</em></strong>»&nbsp;</p><p>La Compagnie des Lecteurs n’en est pas une. Elle est une confrérie. Trois mois l’an, elle intègre chacun d’entre nous, de l’analphabète à l’érudit, et retour, de l’aveugle au visionnaire, du riche au pauvre, frères et «&nbsp;<strong><em>ensemble</em></strong>&nbsp;».</p><p>Son invisible festival a pour but secret la sauvegarde du livre comme objet, et de la lecture comme projet. De vie. Entends-tu, toi qui juges et votes depuis l’ombre de ton isoloir, ou l’altitude de ton perchoir d’élu&nbsp;? Quel récit rêves-tu encore de pouvoir vivre parmi les tiens&nbsp;?</p><p>Evidemment «<strong>&nbsp;<em>un homme m’interrompt pour me questionner sur la continuité des futures éditions. Une inquiétude se fait ressentir concernant la pérennité de ces Mille Lectures d’Hiver. Le public est soucieux et souhaite qu’elles ne disparaissent pas.</em>&nbsp;</strong>»&nbsp;</p><p>D’où vous vient cette peur, sinon de notre habitude de voir assassinée la beauté sur nos propres genoux&nbsp;? Elle n’est pas rien, cette crainte. Partageons-la. Protégeons les instants délicats qui permettent, tels les lectures publiques, de débattre de cette inquiétude en démocratie instantanée, quand «&nbsp;<strong><em>chacun prend la parole à son rythme, mais tous les points de vue existent, se complètent, s’interrogent, se font écho, l’humour plane</em></strong>&nbsp;», «&nbsp;<strong><em>nous nous tenons chaud</em></strong>&nbsp;», «&nbsp;<strong><em>empruntant des chemins historiques, sensibles, écologiques</em></strong>&nbsp;». «&nbsp;<strong><em>Comment raconter les sourires, les yeux pétillants, l’étonnement, le petit qui aime tant les livres, les gens très heureux de recevoir la poésie, même quand ils ne l’aiment pas&nbsp;(et moi, plus je la lis, la poésie, plus elle m’arrive) ?</em></strong>&nbsp;», « <strong><em>l’entraînement des muscles du sourire et du rire&nbsp;?</em></strong>&nbsp;» Comment&nbsp;raconter cela sinon, <em>justement</em>, grâce à la littérature&nbsp;?</p><p>«&nbsp;<strong><em>En reprenant ma voiture pour regagner mes pénates, je pense à ces vers de René Char, "L’impossible, nous ne l’atteignons pas, il nous sert de lanterne"</em></strong>». La littérature demeure cette utopie éclairante, qui nous sert de repère le long de la nuit.&nbsp;</p><p style="text-align: center;"><span style="text-align: center;">*<br /></span>* &nbsp; &nbsp; *<strong>&nbsp;</strong></p><p>Les moteurs chaufferaient sous les capots. Il y aurait la gratitude et l’embarras. La dernière parole complice avant la route, ce personnage allégeant. Viendrait cet instant trop long, mais qu’on ne voit que d’un seul côté, quand celui qui part tourne le dos et ne pivote plus sa prunelle vers moi. Il est déjà ailleurs, plein de nous, à se rejouer le moment vécu en nos compagnies électriques, et pourtant son cœur se vide un peu, son sang lui aussi part en tournée, à visiter les six coins de son propre corps pour se charger la cervelle d’informations nouvelles. Il va disparaître au coin du boulevard, ce corps, rentrer en lui comme on s’engloutit dans la voiture, comme on se laisse absorber par le chemin, comme tu te carapates en ta maison&nbsp;: une tournée, c’est la spirale en colimaçon d’un escargot, un éternel retour sur soi-même. Et je ne sais pas si je vous reverrai.<strong>&nbsp;</strong></p><p>C’est pourquoi nos quarante-six langues s’élèvent, sœurs et «&nbsp;<strong><em>ensemble</em></strong>&nbsp;», afin de vous le dire en face d’une seule et même voix&nbsp;: «<strong>&nbsp;<em>Que l’hiver revienne&nbsp;!</em>&nbsp;»</strong><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong></strong><em>Vivement.</em><em>&nbsp;</em></p><p style="text-align: left;">Fin du cinquième et dernier épisode.&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;</p><p style="text-align: right;">(Au revoir) &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;</p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/visuel.jpg"/> Wed, 19 Jul 2017 17:14:41 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/le-festival-invisible-5-recits-de-la-10e-edition-des-mille-lectures-d-hiver actualites Séance spéciale Pouet festival http://www.ciclic.fr//actualites/seance-speciale-pouet-festival <p>Une soirée festive et conviviale pleine de surprise organisée en collaboration avec la mairie de Mondoubleau et le Cheptel Aleikoum pou marquer la fin de la 10ème édition de Pouet festival.</p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/affiche_brooklyn.jpg"/> Wed, 19 Jul 2017 10:28:15 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/seance-speciale-pouet-festival actualites Patrimoine : les évènements 2017 (sept. - déc. 2017) http://www.ciclic.fr//actualites/patrimoine-les-evenements-2017-sept-dec-2017 <p><span class="chapo">Ouvrez-bien les yeux ! Nul doute que vous trouverez proche de chez vous une projection commentée de films amateurs, une exposition mettant en avant des films "inédits", une création ou un spectacle à base de films d'archives, il y en a pour tous les goûts !</span><br /><br />Des projections, créations, ciné-concerts, ateliers d'écriture mais aussi la cinévalise circulant dans les bibliothèques de l'Eure-et-Loir ou des spectacles intégrant des films issus des collections patrimoniales de Ciclic : voici ce que vous trouverez dans ce nouveau programme à télécharger. Tous les événements sont classés par département et par ordre chronologique.<br /><br /><strong>Le programme contenu dans la plaquette peut évoluer. Retrouvez tous les détails en ligne sur ciclic.fr/patrimoine</strong></p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/13138_01_09_54_10_jean_malard.jpeg"/> Mon, 17 Jul 2017 17:07:29 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/patrimoine-les-evenements-2017-sept-dec-2017 actualites "Films d'hier, gens d'ici" aux Hermites http://www.ciclic.fr//actualites/films-d-hier-gens-d-ici-aux-hermites <p class="textChapo">« Films d’hier, gens d’ici » ce sont quatre courts métrages imaginés par des réalisateurs d’aujourd’hui à partir de films amateurs tournés en Pays Loire Touraine.</p><p>Au programme : <strong><em>Je suis, je filme</em></strong> de Xavier Selva est un hommage aux cinéastes amateurs, armés de leur petite caméra, qui se sont faits chroniqueurs de la vie locale. <em><strong>Un Dimanche à la Campagne</strong></em> de Charlie Rojo est une plongée dans la douceur de vivre du passé. <strong><em>La Terre</em></strong> de Cédric Baud est un poignant résumé de la condition des agriculteurs au XXe siècle. Enfin, <strong><em>Éclats d'enfance</em></strong> de Xavier Liébard conjugue les souvenirs d'enfance d'une petite fille des années 1940 aux fragiles images tournées par les cinéastes amateurs dans ces années-là.</p><p><em class="textFrame">Entre 2007 et 2011, Ciclic et le Pays Loire Touraine ont mené une opération pour collecter, sauvegarder et valoriser la mémoire cinématographique et audiovisuelle du Pays Loire Touraine sous le nom « Films d'hier, gens d'ici ».</em></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/memoire_fichiers_506aede2036d8_1.jpg"/> Thu, 13 Jul 2017 17:54:07 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/films-d-hier-gens-d-ici-aux-hermites actualites Mémoire filmée de Tours http://www.ciclic.fr//actualites/memoire-filmee-de-tours <p class="textChapo">Ciclic vous invite à remonter le temps des années 1920 jusqu'aux années 1980 à travers une projection exceptionnelle de films amateurs retraçant la petite et la grande histoire de la ville de Tours.</p><p>C'est sur le grand écran de la Cinémathèque de Tours que vous retrouverez : <strong>les premiers films tournés en 1924 en Touraine par l'industriel Georges Caron</strong>, la fête foraine de Tours et son défilé de chars décorés en 1937, <strong>Tours en temps de guerre entre 1939 et 1945 filmé par Jean Rousselot</strong>. Mais aussi <strong>la construction du Grand Passage en 1950</strong>, la parade du cirque Pinder vers 1955, la venue de De Gaulle en 1959, <strong>les manifestations de mai 68</strong>. Des images des vendanges à Vouvray filmées par les photographes tourangeaux Arsicaud à la fin des années 1960 ou <strong>encore l'effondrement du pont Wislon et sa reconstruction en 1978</strong>...et bien d'autres !</p><p><strong><span class="textFrame">Cette projection est organisée en partenariat avec la Cinémathèque de Tours</span></strong></p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/memoire_10182-pontwilson-effondre_0.jpg"/> Thu, 13 Jul 2017 16:57:19 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/memoire-filmee-de-tours actualites Ciné-goûters http://www.ciclic.fr//actualites/cine-gouters-0 <p class="chapo">Quoi de mieux que de découvrir l’Histoire en animation&nbsp;? Cette sélection de courts métrages traverse les époques de surprise en surprise pour éveiller la curiosité et les sourires des tout petits. Gourmandises et découverte artistique sont ainsi les mots d’ordre de ce ciné-goûter créé avec l’association L’Echalier et le Centre culturel des Rottes.&nbsp;</p><div><strong>Durée du programme : 45 minutes<br />A partir de 4 ans.<br />&nbsp;&nbsp;</strong></div><div><em><strong>A la française</strong></em>&nbsp;de Julien Hazebroucq</div><div>France / 2012 / 7’ / ordinateur 3D<br /><br /></div><div><em><strong>Cactus et sac à puces</strong></em>&nbsp;de Nicolas Bianco-Levrin, Samuel Rozembaum &nbsp;</div><div>France / 2013 / 5' / ordinateur 2D<br /><br /></div><div><em><strong>36 000 ans plus tard : Je ne fais que passer</strong></em>&nbsp;de Pierre-Luc Granjon&nbsp;</div><div>France / 2015 / 2’ / dessin sur papier<br /><br /></div><div><strong><em>Florian et Malena</em></strong>&nbsp;d'Anita Killi</div><div>Norvège / 2001 / 1’ / éléments découpés<br /><br /></div><div><strong><em>Dentelles et dragon</em></strong>&nbsp;d'Anaïs Sorrentino</div><div>France / 2015 / 5’ / ordinateur 3D<br /><br /></div><div><strong><em>Les Jardins suspendus de Babylone&nbsp;</em></strong>de Sandrine Gimenez, Alexis Magaud, Martin Neyra, Thomas Saez, Georgia Noël Wolinski</div><div>France / 2013 / 5’ / ordinateur 2D<br /><br /></div><div><strong><em>Les Pyramides d'Egypte&nbsp;</em></strong>de&nbsp;Corentin Charron, Lise Corriol, Olivier Lafay, Nicolas Mrikhi</div><div>France / 2013 / 4’ / ordinateur 2D</div><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/36000_ans_plus_tard_-_je_ne_fais_que_passer.jpg"/> Thu, 13 Jul 2017 11:55:22 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/cine-gouters-0 actualites Mémoire filmée du Val de Loire http://www.ciclic.fr//actualites/memoire-filmee-du-val-de-loire <p class="textChapo">Ce programme de projection est une occasion unique de revoir tout un pan de la mémoire filmée des villes et villages qui jouxtent la Loire, de Chécy à Briare, depuis les années 1930.</p><p>Un programme à découvrir sur grand écran dans le Cinémobile : <strong>les plaisirs de l'eau à Sully-sur-Loire en 1935</strong>, un grand concours de pêche régional à Chécy vers 1936, <strong>les suites des bombardements allemands de juin 1940 à Gien et Sully-sur-Loire</strong>, <strong>la procession de Notre-Dame-de-Boulogne vers 1945 à Jargeau</strong>, une sortie au pont canal de Briare dans les années 1950, les travaux des champs à Saint-Denis en Val en 1957, <strong>les essais du métro suspendu SAFEGE à Châteauneuf-sur-Loire vers 1960</strong>, le rude hiver 1963 à Ouzouer-sur-Loire, le manège de Petit Pierre à Fay-aux-Loges en 1970, l'effondrement du Pont de Sully-sur-Loire en 1985...<strong>et bien d'autres !</strong></p><p><strong>Entrée : 2,50 euros (tarif unique)</strong></p><p class="textFrame"><strong>Le Cinémobile</strong>, salle de cinéma itinérante unique en France, sillonne la région Centre-Val de Loire et permet au public rural de bénéficier d’un accès au cinéma à travers une programmation d’actualité et des animations. <strong>C'est dans ce cadre que le pôle patrimoine de Ciclic propose régulièrement des "séances spéciales patrimoine" avec des projections de films amateurs anciens.</strong></p><p>&nbsp;</p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/memoire_1.jpg"/> Thu, 13 Jul 2017 11:48:46 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/memoire-filmee-du-val-de-loire actualites Ces films qui nous racontent - projection à Ligueil http://www.ciclic.fr//actualites/ces-films-qui-nous-racontent-projection-ligueil <p class="textChapo">Ces films qui nous racontent est un film de montage réalisé à partir de films amateurs tournés entre 1924 et 1969 en région Centre - Val de Loire...un voyage à travers l'objectif des cinéastes amateurs, leur(s) histoire(s) et notre histoire !</p><p>Vous découvrirez <strong>parmi les premiers films tournés à Bourges par le docteur Charles Marioton</strong>, les baignades dans le Cher de la famille Petit à l’été 1935, une fête de la jeunesse en présence de Jean Zay à l’île Arrault en 1936, le quotidien des écoliers de Meslay-le-Vidame en 1938, l’Exode à Châteauroux en 1940, l’Occupation à Châtillon-Coligny en 1942, <strong>la Libération d’Auneau ou de Meung-sur-Loire</strong> en passant par <strong>la mécanisation du monde agricole dans l’après-guerre à Marchéville</strong>, la Quinzaine commerciale de Pithiviers en 1959, les festivités de la Foire de Pâques à Loches ou les manifestations de Mai 68 à Tours...<strong>autant de tranches de vie(s), de moments marquants de notre histoire collective mais aussi du rire et de l’émotion.</strong></p><p class="textFrame">Avec ce film, le pôle patrimoine de Ciclic a souhaité marquer le travail d’une décennie par la réalisation film qui permette à la fois de faire le point sur la qualité et la valeur documentaire des fonds collectés, tant sur le plan des auteurs et que des oeuvres, tout en expliquant au public la nature du travail effectué au quotidien.</p><p><strong>Entrée libre (dans la limite des places disponibles)</strong></p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/memoire_CFQNR-12283_joyeuse-fratrie-st-aignan.jpeg"/> Tue, 11 Jul 2017 18:14:59 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/ces-films-qui-nous-racontent-projection-ligueil actualites Mémoire filmée de la Gâtine Tourangelle http://www.ciclic.fr//actualites/memoire-filmee-de-la-gatine-tourangelle-0 <p><span class="textChapo">A vos agendas ! Venez découvrir un programme exceptionnel de films amateurs anciens tournés depuis les années 1940 dans le nord de la Touraine en Gâtine Tourangelle.</span></p><p>Vous pourrrez découvrir sur grand écran dans la salle Armand Moisant à Neuvy-le-Roi : des films à trucs réalisés en famille par le cinéaste Bernard Loison en 1941, <strong>une kermesse au profit des prisonniers de guerre en 1942 et le passage de résistants aux Hermites en 1944</strong>, le pèlerinage de Saint-Christophe-sur-le-Nais en 1945, le carnaval à Cérelles en 1954, <strong>la bénédiction de la Croix de Maray en 1954</strong>, une course hippique à Neuillé-Pont-Pierre en 1955, <strong>la moisson 1957 à Saint-Laurent-en-Gâtines</strong>, une fête cantonale de la jeunesse à Monnaie en 1972, un spectacle de cascades automobiles à Neuvy-le-Roi en 1981 et la fabrication du fromage de chèvre à Charentilly en 1990...et bien d'autres.</p><p><strong>L'entrée est libre (dans la limite des places disponibles).</strong></p><p><span class="textFrame">Ces projections sont organisées en partenariat avec le Conseil départemental d'Indre et Loire et en collaboration avec la commune de Neuvy-le-Roi.</span></p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/memoire_1332-00-01-35_0.jpg"/> Tue, 11 Jul 2017 18:07:24 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/memoire-filmee-de-la-gatine-tourangelle-0 actualites "10, 11, 12 Pougne le hérisson" : en présence d'un invité http://www.ciclic.fr//actualites/10-11-12-pougne-le-herisson-en-presence-d-un-invite <p><span class="chapo">Retrouvez L’Automne de Pougne, le dernier opus des </span><em class="chapo">Quatre saisons de Léon</em><span class="chapo">, dans ce programme de 3 films, inspirés du Moyen-âge, qui ravira petits et grands. C’est doux, c’est sucré, c’est malin mais attention ça peut piquer !</span><br /><br /></p><p><strong><strong>La séance sera suivie d'une rencontre avec un invité.</strong><br />à partir de 4 ans</strong><br /><strong>durée du programme : 48 minutes<br /></strong></p><ul><li><strong><em>Nikita le tanneur</em></strong> de Iouri Tcherenkov / Russie / 2010 / 15’<br />La princesse du royaume est enlevée par un terrifiant dragon. Connu pour ses prouesses physiques, Nikita le tanneur est désigné par le village pour le combattre, mais c’est par la ruse et non par la force qu’il va en venir à bout.<br /><br /></li><li><strong><em>Tout conte fait</em></strong> de Sandy Bienvenut, Alexandra Condoure, Vincent Dromart, Nicolas Quinssac, Mathieu RIngot / France / 2011 / 5’<br />Un roi et une reine n’arrivent pas à marier leur fille. La Princesse s’enferme alors afin qu’un Prince Charmant vienne la délivrer… mais à quel prix?<br /><br /></li><li><em><strong>L’Automne de Pougne</strong></em> de Pierre-Luc Granjon et Antoine Lanciaux / France / 2012 / 26'<br />Tous les livres du royaume se vident étrangement de leurs histoires. Aussitôt, le bon roi Balthazar s’ennuie à mourir, entrainant avec lui son peuple tout entier dans une profonde déprime. Pougne et ses amis réussiront-ils à faire revenir les histoires au royaume de Léon ?</li></ul><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/page_11_lautomne_de_pougne_2.jpg"/> Tue, 11 Jul 2017 14:21:56 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/10-11-12-pougne-le-herisson-en-presence-d-un-invite actualites "Je sors acheter des cigarettes" d'Osman Cerfon : nouveau projet en résidence http://www.ciclic.fr//actualites/je-sors-acheter-des-cigarettes-d-osman-cerfon-nouveau-projet-en-residence <p><span class="chapo">Après le succès des&nbsp;</span><em class="chapo">Chroniques de la poisse </em><span class="chapo">ou encore de&nbsp;</span><em class="chapo">Vaudou Miaou</em><span class="chapo">, le réalisateur fait son grand retour à Ciclic Animation avec son nouveau court métrage&nbsp;</span><em class="chapo">Je sors acheter des cigarettes.</em><span class="chapo">&nbsp;On vous prévient, vous risquez de perdre un peu la tête...</span><br /><br />Diplômé des Beaux-Arts d’Épinal, <strong>Osman Cerfon</strong> continue ses études à l’école de la Poudrière à Valence de 2005 à 2007 où il réalise trois courts métrages : <em>Hors d’œuvre</em>, <em>L’important c’est de gagner</em> et<em> Tête à tête</em>. Avec un univers graphique riche et décalé et un humour noir à toute épreuve, son premier court métrage <em>Les Chroniques de la poisse</em>, remporte un grand succès avec plus de cent sélections en festival et une quinzaine de récompenses dont le prix Canal + au Festival international du film d’animation d’Annecy en 2011. <br />De septembre à novembre 2014, Ciclic animation accueille le réalisateur en résidence pour l’animation du pilote de sa série TV <em>Vaudou Miaou</em> produit par Miyu Productions. Ils signent une convention de développement avec Disney en 2016 pour <em>Vaudou Miaou</em>.<br />Osman Cerfon est de retour pour son nouveau court métrage <em>Je sors acheter des cigarettes</em>. Tiré de son histoire personnelle, le film navigue entre comédie, drame familiale et thriller psychologique.&nbsp;&nbsp;<br /><br /><strong>Ce film, produit par Miyu Productions, a bénéficié d’un soutien à la production. Le réalisateur, Osman Cerfon, sera en résidence du 10 juillet au 3 octobre 2017.  </strong></p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/page_20_je_sors_acheter_des_cigarettes_3_0.jpg"/> Mon, 10 Jul 2017 10:38:28 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/je-sors-acheter-des-cigarettes-d-osman-cerfon-nouveau-projet-en-residence actualites 1917 - 3rd Aviation Instruction Center - 2017 http://www.ciclic.fr//actualites/1917-3rd-aviation-instruction-center-2017 <p class="textChapo">Il y a cent ans, 8000 américains s'installèrent sur les plateaux dominant Issoudun. Avec l’aide des pilotes français, ils créèrent la plus grande école d’aviation du monde d’août 1917 à septembre 1919. Le 3rd A.I.C. forma 2000 pilotes et les cadres de l’US Army Air Service et de la future US Air Force.</p><p>Ciclic a réalisé un film sur l’histoire du <strong>3rd Aviation Instruction Center</strong> à partir d'images d'époque tournées en 1918 et 1919 par les opérateurs de l’US Army et conservées au <strong>NARA</strong> (National Archives de Washington). Ce camp de 13&nbsp;000 hectares installé aux portes d'Issoudun sera <strong>la plus grande école d'aviation du monde entre 1917 et 1919</strong>. Le document dure 45 minutes au cours desquelles on croisera quelques héros de l'époque tels que <strong>Hiram Bingham</strong>, plus connu comme l'explorateur qui redécouvrit la Cité Perdue de Machu Picchu et qui inspira le personnage d'<strong><em>Indiana Jones</em></strong>&thinsp;; le capitaine <strong>Charles Spaatz</strong>, futur commandant de l'ensemble des forces aériennes américaines pendant la Seconde Guerre mondiale. Le document retrace rapidement les raisons de l’engagement des Etats-Unis dans ce premier conflit mondial, l’important <strong>déploiement militaro-industriel</strong> qui bouleversera à jamais la campagne berrichonne mais aussi les ports et les gares de France.</p><p class="textFrame">Ciclic accompagne depuis le 24 juin 2017, le centenaire de l’arrivée des soldats et aviateurs américains dans l’Indre et le Cher. Les projections vont s’égrenées jusqu’à janvier 2018 dans les communes participantes&nbsp;: Lizeray, Issoudun, Charost, Brives, Saint-Valentin, Meunet-Planches, Saint-Florentin, Chezal-Benoit, Reuilly, Sainte-Lizaigne, Reboursin, Meunet-sur-Vatan, Paudy, Aize.</p><p class="MsoNormal"><strong>Lieux et horaires des projections&nbsp;:</strong></p><ul><li>Paudy le mardi 5 septembre 2017 à 20h00 Salle des fêtes</li><li>Charost le vendredi 15 septembre 2017 à 21h00 en plein air place de la Mairie (repli salle polyvalente)</li><li>Meunet-sur-Vatan le vendredi 6 octobre à 20h00 à la Salle des fêtes</li><li>Meunet-Planches le vendredi 13 octobre 2017 à 20h Salle communale</li><li>Reuilly le vendredi 20 octobre à 20h00 à la Salle des fêtes</li><li>Saint- Florentin le vendredi 27 octobre&nbsp; à 19h00 à la Salle des fêtes</li><li>Reboursin le vendredi 10 novembre 2011 à 18h00 à la Salle des fêtes</li><li>Brives le samedi 11 novembre 2017 à 16h30 à la Salle communale</li><li>Aize le vendredi 24 novembre 2017 à 19h30 à la Salle des fêtes</li><li>Saint-Valentin le 1<sup>er</sup> décembre 2017 à 20h00 à la Médiathèque</li><li>Sainte Lizaigne le 12 janvier 2018 à 20h00 Maison du Temps Libre</li><li>Chezal-Benoît en novembre, date et lieux à préciser</li></ul><p class="textFrame">&nbsp;</p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/memoire_Hiram.jpg"/> Fri, 07 Jul 2017 17:03:25 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/1917-3rd-aviation-instruction-center-2017 actualites FIDMarseille : le documentaire "Sauvagerie" en compétition http://www.ciclic.fr//actualites/fidmarseille-le-documentaire-sauvagerie-en-competition <p class="chapo">Soutenu à l'écriture par Ciclic-Région Centre-Val de Loire, le documentaire de Jonathan Le Four et Rémi de Gaalon produit par Haïku Films sera présenté en avant-première mondiale au festival documentaire FIDMarseille. Cette 28ème édition se déroulera du 11 au 17 juillet.</p><p><strong>SAUVAGERIE, un film de&nbsp;Jonathan Le Fourn et Rémi de Gaalon<br />France I 2017 I documentaire I 94 minutes I vostf&nbsp;</strong></p><p>"Partis au Brésil à la rencontre de la Nature et de sa sauvagerie rêvée, voilà Jonathan Le Fourn et Rémi de Gaalon à Bélem, aux portes de l'Amazonie, dans l'État de Pará réputé jadis pour ses forêts tropicales impénétrables. Et face à une autre réalité : ainsi, ouvrant le film, un attroupement de nuit suscité par un homicide tout juste perpétré. Curieux aussi des environs de la ville, leur exploration se fera double, balançant entre les territoires où subsistent ça et là des miettes de l'espace fabuleux recherché et désormais réduit, et un monde humain autant marqué par ce territoire qu'il ne l'a modifié. D'un côté, un parcours périurbain d'où se détachent des figures aux dénominations évocatrices de ce qui s'y joue : le Policier philosophe, le Médaillé du FBI ou encore le Reporter de fait divers. De l'autre, la forêt et ceux qui y vivent, tel l'Ingénieur forestier ou l'Habitant des rives. De récits en rencontres, d'un espace à l'autre, les liens se dessinent peu à peu. Et prend corps une autre mythologie, où règne une férocité faite d'homicides, d'agressions, de cupidité. Une violence sourde qui scande le film, diffuse et omniprésente. Des mondes intriqués, à l'image du récit de cette enfant révélatrice des fantasmes d'une nature édénique. Et de nous offrir un film tout en méandres, tissés de paradoxes, comme le signale l'ambivalence du titre, ne renonçant ni à la fascination ni à la lucidité, hanté par les notes surgissant par bouffées de la fameuse Symphonie de Dvo?ák, dite du Nouveau Monde." <a href="http://fidmarseille.org/index.php/fr/?option=com_content&amp;view=article&amp;layout=edit&amp;id=2481" target="_blank">Source - FIDMarseille, 2017</a></p><p><strong>En sélection officielle dans la catégorie compétition française, le documentaire du duo Jonathan Le Fourn / Rémi de Gaalon figure parmi les 11 longs métrages documentaires retenus cette année. Le film concourt également pour la compétition GNCR (Groupement National des Cinémas de Recherche) et figurait l'an passé parmi les 10 projets du FIDLab 2016.</strong>&nbsp;</p><p style="text-align: justify;"><a class=" bouton" href=" http://www.ciclic.fr/catalogue/sauvagerie">Voir la fiche film</a></p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public"/> Fri, 07 Jul 2017 13:36:28 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/fidmarseille-le-documentaire-sauvagerie-en-competition actualites 2017 : Ciclic fait bouger ses aides au cinéma et à l’audiovisuel ! http://www.ciclic.fr//actualites/2017-ciclic-fait-bouger-ses-aides-au-cinema-et-l-audiovisuel <p class="chapo" style="text-align: justify;">Au plus près des besoins des créateurs, cette politique d’aide s’affirme plus que jamais comme un engagement fort en faveur de l’émergence des talents et du renouvellement du cinéma indépendant. Celle-ci contribue à renforcer l’attractivité de la région Centre-Val de Loire en matière culturelle et à en faire un territoire d’implantation et de pérennisation pour les professionnels, aussi bien dans un esprit de réussite économique que d’audacieuse créativité artistique. 1, 2, 3, 4 : voici ces axes de développement !<span style="color: #555555; font-size: 13px;">&nbsp;</span></p><ol><li><strong>La région des écritures cinématographiques et audiovisuelles&nbsp;: renforcement des aides à l’écriture et au développement&nbsp;</strong></li></ol><ul><li>pour les <a href="http://www.ciclic.fr/cinema-audiovisuel/les-missions/aides-selectives/cinema/aide-au-developpement-et-la-pre-production-long-metrage" target="_blank">longs métrages</a></li><li>pour les <a href="http://www.ciclic.fr/cinema-audiovisuel/les-aides-selectives/ecriture-documentaire-de-creation-tv" target="_blank">documentaires</a>&nbsp;</li><li>pour les <a href="http://www.ciclic.fr/cinema-audiovisuel/aides-selectives/animation/developpement-serie-et-special-tele-tv-seriestv-special-development" target="_blank">séries TV ou spéciaux TV d’animation</a></li></ul><ol><li value="2"><strong>L’incubation et l’accompagnement des talents&nbsp;: des outils pour favoriser l’émergence d’une nouvelle génération de créateurs</strong></li></ol><ul><li>une <a href="http://www.ciclic.fr/actualites/residence-d-ecriture-de-courts-metrages-de-genre-une-table-ronde-pour-reflechir" target="_blank">résidence&nbsp;d’écriture de court métrage</a></li><li>des <a href="http://www.ciclic.fr/actualites/l-animation-s-ecrit-en-region-centre-val-de-loire" target="_blank">bourses post-études</a> dédiées au cinéma d’animation</li></ul><ol><li value="3"><strong>Des aides à la production</strong></li></ol><ul><li>un soutien à la <a href="http://www.ciclic.fr/cinema-audiovisuel/les-aides-selectives/production-fiction-et-animation-tv" target="_blank">production de programmes audiovisuels</a></li><li>un soutien à la <a href="http://www.ciclic.fr/cinema-audiovisuel/les-aides-selectives/production-documentaire-tv" target="_blank">production documentaire</a></li><li><span>un soutien à la </span><a href="http://www.ciclic.fr/cinema-audiovisuel/aides-selectives/animation/production-court-metrage-short-film-production-fund" target="_blank" data-cke-saved-href="http://www.ciclic.fr/cinema-audiovisuel/aides-selectives/animation/production-court-metrage-short-film-production-fund">production de court métrage d'animation</a></li></ul><ol><li value="4"><strong>Structurer une filière régionale et favoriser l’attractivité du territoire</strong></li></ol><ul><li>un soutien aux <a href="http://www.ciclic.fr/cinema-audiovisuel/les-aides-selectives/toutes-les-aides-selectives/aide-aux-structures-de-production-regionale" target="_blank">structures de production</a>&nbsp;</li><li>un contrat d’objectifs et de moyens avec les télévisions locales</li></ul><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/collagecineaudio2.jpg"/> Thu, 06 Jul 2017 18:05:55 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/2017-ciclic-fait-bouger-ses-aides-au-cinema-et-l-audiovisuel actualites "Ciel rouge", le film d'Olivier Lorelle en salle le 23 août http://www.ciclic.fr//actualites/ciel-rouge-le-film-d-olivier-lorelle-en-salle-le-23-aout <p class="chapo"><span>Le 23 août prochain, sort sur les écrans "Ciel rouge" d'Olivier Lorelle, un</span><span>&nbsp;film romanesque qui raconte une histoire d'amour passionnée sur fond de la guerre d'Indochine.</span></p><p><span><span>L'histoire : Vietnam – 1946. Philippe s'est engagé pour pacifier un pays inconnu fait de forêts denses et de montagnes spectaculaires. Ses idéaux s'effondrent lorsqu'il comprend qu'il doit torturer et tuer une rebelle vietminh qui lutte pour son indépendance. Il décide de fuir avec elle dans un voyage imprévisible au cœur de la jungle. Livrés à eux-mêmes, ils découvriront qui ils sont. Ce film est l'histoire de leur amour.</span></span></p><p><span>La mise en scène fait une large place aux paysages, aux éléments, et à la nature...&nbsp;</span><span></span><span>Le film s'ancre dans l'histoire du Vietnam, de ses conflits, en particulier, celui de la décolonisation avec la France. Il a bénéficié d'un soutien à l'écriture par Ciclic - Région Centre-Val de Loire et s'est tourné dans les décors naturels du Vietnam.&nbsp;</span></p><p>Le réalisateur Olivier Lorelle est un scénariste confirmé et reconnu, particulièrement sur des films de guerre et politiques. Il est notamment l'auteur de <em>Indigènes</em> de Rachid Bouchareb qui reçut en 2007 le César du meilleur scénario original, et de <em>Hors la loi</em>, également écrit pour Rachid Bouchareb. &nbsp;</p><p style="text-align: justify;"><a class=" bouton" href="http://www.ciclic.fr/catalogue/ciel-rouge">Voir la fiche film</a></p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/ciel-rouge4_0.jpg"/> Thu, 06 Jul 2017 16:54:45 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/ciel-rouge-le-film-d-olivier-lorelle-en-salle-le-23-aout actualites Du 10 au 21 juillet, profitez de vos vacances pour emmener vos enfants au Cinemobile... http://www.ciclic.fr//actualites/du-10-au-21-juillet-profitez-de-vos-vacances-pour-emmener-vos-enfants-au-cinemobile <p><span style="color: #000000; font-size: 14.69px;">Le Cinémobile vous propose une programmation "jeune public" dans 11 villages de la région, ouvertes à tous.</span></p><p>Profitez de vos vacances pour découvrir des films qui vous emmèneront à l'aventure vers de nouveaux horizons...</p><p>Les plus petits partiront explorer la palette des couleurs de la nature et des peintres dans La Ronde des couleurs, tandis que le splus de 6 ans pourront découvrir l'univers du burlesque des ghéros de Panique tous couts ou retrouver la fille de l'impératrice Anastasia. Les plus grands partiront pour un voyage dans l'imaginaire sur les traces de Miyazaki dans Your Name ou se laisseront embarquer par le programme de courts métrages Mutations en cours.</p><p>Pour retrouver les séances de ces cinq films dans votre ville c'est par&nbsp;<a href="http://cinemobile.ciclic.fr/films-seances">ici</a>&nbsp;ou dans le programme à télécharger ci-dessous.</p><p><span>Bonnes vacances à tous !</span><span></span></p><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public"/> Wed, 05 Jul 2017 17:15:04 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/du-10-au-21-juillet-profitez-de-vos-vacances-pour-emmener-vos-enfants-au-cinemobile actualites Festival Les Rockomotives http://www.ciclic.fr//actualites/festival-les-rockomotives <p class="chapo">Icône du mouvement grunge, référence internationale de la techno hardcore, ou road-trip vers l’un des plus grands festivals de rock français, la projection inédite de ces documentaires, dans le cadre d’un partenariat avec Figures Libres pour le festival des Rockomotives, prouvent que de la musique au cinéma, il n’y a qu’un pas.&nbsp;</p><ul><li><strong><em>Sous le donjon de Manu le Malin</em></strong> de Mario Raulin<br /> France / 2016 / documentaire et fiction / 57 minutes<br />Un soir de 1997, invité par l’équipe d’Astropolis, Manu Le Malin découvre le château de Keriolet, à Concarneau. Il a alors 26 ans. 20 ans plus tard, l’enfant terrible du hardcore français et les raveurs de la pointe bretonne forment une famille inséparable.&nbsp;<br /><span style="text-decoration: underline;">jeudi 26 octobre à 11h30, Ciclic Animation</span></li></ul><ul><li><strong><em>Kurt Cobain : Montage Of Heck</em></strong> de Brett Morgen<br />Etats-Unis / 2015 / documentaire / 2h25<br />L’unique portrait autorisé de Kurt Cobain vous fait découvrir l’artiste comme vous ne l’avez jamais vu, mélange d’extraits et d’archives inédites de Cobain.<br /><span style="text-decoration: underline;">vendredi 27 octobre à 11h00, Ciclic Animation<br /></span></li></ul><ul><li><strong><em>Belfort</em></strong> de Gaétan Chataigner<br /> France / 2008 / documentaire et fiction / 52 minutes<br />Afin de célébrer leur 20e édition, Gaëtan Chataigner (bassiste des French Cowboy et de Katerine, réalisateur de clips et de films musicaux), a réalisé un docu-fiction sur les Eurockéennes de Belfort. Un road-movie mêlant fiction et extraits de concerts...<br /><span style="text-decoration: underline;">samedi 28 octobre à 11h30, Ciclic Animation</span></li></ul><img src="http://www.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/page_11_cobain_montage_of_heck_3.jpg"/> Tue, 04 Jul 2017 11:51:06 +0200 http://www.ciclic.fr/actualites/festival-les-rockomotives actualites