Je suis debout

de Lucien Suel

Éditions La Table Ronde2014, 152 pages, 16€.

"Je capte les pensées fugitives, la prose bop spontanée, le cut-up des langues, sans hiérarchie, ni sélection. Rien que la vie brute."

Dans ce recueil mêlant poèmes publiés et inédits, Lucien Suel se joue de toutes les formes possibles – vers justifiés, sonnets, calligrammes, alexandrins, haïkus, prose poétique. Comme le monde, son monde, se fond dans ses poèmes, il est question ici des paysages du Nord hérissés de terrils, de la femme aimée, de bocks de bière, d¹accessoires du quotidien, des ancêtres et des morts, de fruits et légumes, d'animaux de tout poil, de rock, de culture internet ou encore de la Beat generation.

Une poésie qui associe émerveillement et résistance, contraintes formelles et liberté de ton, sans oublier une sérieuse dose d'humour.

EXTRAIT

Je crie rouge.
J’entends jaune.
Je sens bleu.

Soleil sanguinolent dans la brume du labour.
Borborygmes matinaux de la tourterelle turque.
Lacets de veines à la charnière du coude.

Ca coule et c’est bleu dans les sables vermillon.
La mer Rouge s’ouvre dans une aube cadmium.
Du yaourt jauni suinte à l’œil outremer du veau.

Oreille de Vincent sur le parquet de la chambre.
Mâchoires soudées dans la terre de la tranchée.
Sifflement de la ceinture de cuir sur la chair enfantine.

Je griffe rouge.
Je mords bleu.
Je touche jaune.

RESSOURCES

Sur l'ouvrage :

À lire

À écouter


Sur l'auteur :

À lire

À consulter

Le blog de l'écrivain :