Guy Moquet

de Demis Herenger

France - Fiction - 2014 - 29 minutes

Guy Moquet ou Guimo ou Guim’s, a promis à Ticky de l’embrasser au crépuscule en plein milieu du quartier devant tout le monde. Peut-être pas si fou ? Mais peut-être pas si simple.

PISTES DE TRAVAIL

Champ-contrechamp
Nous avons sélectionné des paires de photogrammes, chaque paire illustrant un champ (A) – contrechamp (B).
Proposer des plans du dossier A et demander aux élèves de les relier aux plans du dossier B. Le choix doit être justifié en faisant référence au film (séquence précise, action précise). On pourra aussi demander aux élèves de réfléchir au sens lié à la mise en tension de ces plans. Comment se passe le raccord ? Quel rapport entre le champ et le contrechamp ?

« Se faire des films »
Donner aux élèves les photogrammes à télécharger ici, leur demander d'en choisir quelques uns et d'écrire un synopsis de film en une dizaine de lignes.
S'ils ont les photogrammes sous forme de vignettes, ils pourront coller les vignettes dans l'ordre de leur choix et écrire le synopsis en-dessous pour davantage de clarté.

C'est quoi ton Roi Lion ?
Après le générique de fin de Guy Moquet, le petit garçon au vélo demande à un copain de Guy Moquet l'origine de ce surnom. Celui-ci lui explique d'un ton moqueur que Guy Moquet a été rebaptisé après avoir pleuré en classe en entendant la lettre du jeune résistant. Il ajoute que la lettre de Guy Môquet, « c'est son Roi Lion », lui-même ayant pleuré devant ce film de Disney.
Et si on demandait aux élèves d'assumer comme Guy Moquet leur sentimentalisme et de nous raconter à l'écrit ou dans une courte vidéo, un film qui les a bouleversés ?

David Ridet, enseignant en anglais et cinéma-audiovisuel missionné auprès de Ciclic par le Rectorat de l'académie Orléans-Tours