Soutien à la librairie et aux points de vente du livre

Conscients des enjeux et défis rencontrés par les librairies et points de vente du livre, Ciclic et ses partenaires se sont engagés à mener une politique convergente, coopérative et complémentaire dans ce domaine afin de maintenir et développer les canaux de diffusion du livre sur le territoire de la région Centre-Val de Loire. 

Ce dispositif s'intègre dans un accord-cadre signé entre la Région Centre-Val de Loire, la Direction régionale des affaires culturelles Centre-Val de Loire, le Centre national du livre et Ciclic.

L'aide aux librairies et points de vente du livre en région Centre-Val de Loire consiste à :

  • Maintenir une couverture territoriale dense et diversifiée de librairies et points de vente indépendants en Centre-Val de Loire pour :
    -   assurer une couverture territoriale la plus structurée possible ;
    -   préserver l’attractivité et la vitalité du commerce indépendant des centres villes ;
    -   soutenir une économie culturelle génératrice de chiffre d’affaires et créatrice d’emplois ;
    -   maintenir et développer les canaux de diffusion du livre garantissant un accès pour tous les citoyens à une création éditoriale pluraliste et diversifiée.

  • Développer l’innovation et les solutions numériques dans les librairies indépendantes de Centre-Val de Loire pour :
    -   favoriser l’émergence de solutions et de pratiques innovantes visant à renouveler les formes de librairie ;
    -   favoriser l’adaptation des librairies aux défis du numérique, d’Internet et du commerce électronique et encourager l’innovation.

  • Rechercher l’efficacité optimale de l’intervention publique en privilégiant l’articulation la plus efficiente possible entre les différents soutiens, en région et au niveau national.

Modalités

(Le libraire présente la stratégie globale qu'il met en œuvre pour sa librairie.)
Le soutien aux librairies indépendantes s'articulent autour de deux axes :

  • 1 - Aide à l'investissement - sont éligibles les projets de développement et d’investissement en faveur de :
    -   la création, la reprise-transmission des librairies : droit au bail, stock, travaux ;
    -   l’amélioration des espaces de vente et de travail liés au livre ;
    -   l’amélioration de l’équipement informatique.

  • 2  - Aide au fonctionnement 

    > Une aide à la commercialisation :
    - constitution, enrichissement et diversification d’un fonds général ou création d’un fonds thématique ;
    - développement de la politique d’animation ;
    - développement de la stratégie commerciale.


    > Une aide à l'innovation - sont éligibles les projets qui concourent à l’expérimentation dans le domaine du numérique et de toute autre forme d’innovation comme :
    -  l’adaptation de l’équipement et des logiciels de travail ;
    -  la création ou la refonte des sites internet ;
    -  la visibilité et présence des librairies sur des plateformes de vente en ligne existantes ;
    -  le développement de la stratégie de promotion / marketing en ligne ;
    -  l’intégration de nouveaux produits et l’extension de l’offre ;
    -  les projets de création innovants ;
    -  le prototypage de solutions innovantes.


    > Une aide au personnel - sont éligibles les projets en faveur :
    - de la formation du personnel de la librairie ;
    - du soutien temporaire à l’embauche de personnel, non cumulable à toute autre aide à l’emploi.

Le libraire choisit le ou les axes pour lesquels il souhaite faire une demande, décrit dans le dossier sa stratégie globale et ses besoins de façon argumentée, en joignant les devis lorsque c'est nécessaire.

Montant du soutien

Le montant de l'aide ne peut excéder 60% du budget prévisionnel exprimé.
Le montant de l'aide accordée ne pourra pas dépasser :

  • 12 000 € en fonctionnement,
  • 22 000 € en investissement et en cas de création ou de reprise.

Une seule demande peut être présentée par an et par établissement.
Un même investissement sur un même objet ne peut prétendre à un renouvellement de subvention.

Modalités de sélection et de décision

Expertise des projets :

  • l'agence Ciclic reçoit l'ensemble des dossiers et examine l'éligibilité de chaque projet déposé. Les dossiers ne respectant pas les critères d'éligibilité ne sont pas soumis à l'avis de la commission,
  • une commission professionnelle se réunit au minimum une fois par an pour examiner les dossiers,
  • sur la base des avis qualitatifs émis par la commission professionnelle, les projets seront examinés par un comité d'engagement, composé exclusivement de représentants des partenaires financiers du dispositif (Région Centre-Val de Loire et État) et de l'agence Ciclic.