Ces films qui nous racontent

Sélection 2017

France I 2016 I couleur, sonore I 79 minutes

Avec ce film, Ciclic a souhaité marquer le travail d'une décennie par la réalisation film qui permette à la fois de faire le point sur la qualité et la valeur documentaire des fonds collectés, tant sur le plan des auteurs et que des œuvres, tout en expliquant au public la nature du travail effectué au quotidien.

Production : Ciclic
Une séance proposée avec un accompagnement pris en charge en totalité par Ciclic.

Mots clés / thèmes : archives, mémoire, portraits, famille, tradition, image

Télécharger les photos du film

 

A propos : Les films que les gens confient à Ciclic composent une matière sensible et chargée d'affect. Ils sont parfois confiés par leur auteur qui, comprenant la démarche de Ciclic et y adhérant, a la volonté de partager ce qui fut une partie de sa vie. Parfois ce sont les enfants ou petits-enfants qui nous les apportent avec le désir de connaître une histoire familiale. Il faut ensuite les indexer, les numériser : permettre de les lire, les décrypter, les documenter pour les conserver en même temps que leurs artefacts numériques qui eux entreprennent une nouvelle vie sur le web (memoire.ciclic.fr) et dans les salles.

Vous allez être frappés par les gros plans du docteur Marioton sur sa famille (1925), ou les scènes de baignade de Marcel Breton (1930), véritables peintures mouvantes rappelant les baigneurs de Georges Seurat ou de Maximilien Luce. Dès 1936, les cinéastes amateurs se font les témoins de leur époque et nous permettent d'aborder différents thèmes comme la réforme de l'éducation par Jean Zay, la Drôle de guerre, la Débâcle, l'Occupation, la Libération et les Fêtes de la Victoire tout en montrant que la vie continue, a toujours continué pendant ces périodes difficiles.

Dès 1945, les amateurs filment la France qui se reconstruit, l'économie qui change sous l'influence des ondes de choc de la 2e guerre mondiale : accords de Bretton Woods, plan Marshall, Guerre Froide, etc. Mais aussi la montée en puissance de la société de consommation et les transformations sensibles de la vie dans les campagnes, les villages et les villes.

L'agence a souhaité montrer qu'à travers l'intime transpirait l'Histoire, que la collection construite en dix ans par Ciclic était suffisamment riche et singulière pour le prouver. Les films de famille et les films de club ou collectifs, nous révèlent beaucoup de détails authentiques et spontanés que le cinéma industriel, l'information officielle, les discours convenus ne montrent pas.