Publié le 12/09/2017

"Hormona" : le format court vu par Bertrand Mandico

La société de production Ecce Films propose un programme de 3 courts métrages, 3 films charnels du réalisateur Bertrand Mandico dont Notre Dame des Hormones soutenu par Ciclic - Région Centre-Val de Loire.

Bertrand Mandico, c'est qui? c'est quoi?
Difficile de répondre à ces questions, tant le cinéma de cet auteur surprend et déconcerte. Essayons modestement d'apporter quelques éléments de réponse...

Ce réalisateur français a réalisé plus d'une dizaine de courts métrages, aux univers pour le moins insolites, remarqués en festivals, tels que Notre-Dame des hormones, Prehistoric Cabaret et Essai 135 présentés en compétition à Clermont-Ferrand en 2015, 2014 et 2009, ou encore Lif Og Daudi Henry Darger et La résurrection des natures mortes sélectionnés à Venise en 2010 et 2012 dans la section Orizzonti, et son moyen métrage Boro in the box présenté à la Quinzaine des réalisateurs en 2011...

Diplômé de l'Ecole d'animation des Gobelins, Bertrand Mandico crée "des univers crépusculaires où il est toujours question de désir enfoui", dans "des films de tous formats et de tous genres". Il explore un cinéma sensitif et sensoriel, qui allie la chair et la nature débridée. Il écrit un manifeste cinématographique INTERNATIONAL / INCOHÉRENCE avec la réalisatrice islandaise Katrin Olafsdottir : "un film ne doit appartenir à aucune tendance esthétique narrative. Il doit être profondément cinématographique, et donc fragile". 

Il travaille depuis 2011 avec la comédienne Elina Löwensohn, devenue sa muse, qui participe depuis à tous ces films, y compris dans leur écriture. Ils ont construit ensemble une série de films 20x1, soient 21 films réalisés en 21 ans, comme autant de témoignages de leur complicité artistique.

Bertrand Mandico vient d'obtenir en juillet dernier l'avance sur recettes (aide à la réalisation du CNC) pour son premier long métrage, Les garçons sauvages, qui plongera au début du XXème siècle dans le sillage de six adolescents de bonne famille qui commettent un crime sauvage sur l'ile de la Réunion. Ils sont pris en main par le capitaine d'un bateau, mais très vite une mutinerie éclate, et ils se retrouvent sur une ile sauvage où le plaisir est exacerbé par une végétation fantastique. La tension monte à l'intérieur du groupe et un phénomène sortant totalement de l'ordinaire commence à se produire...

HORMONA, 3 films charnels : 

> PREHISTORIC CABARET
Essai - 10min - 2013
Dans un cabaret islandais, une maitresse de cérémonie pratique une coloscopie avec une étrange caméra organique. Un voyage au centre de ses organes, à la rencontre de l'être originel, source de désir.

> NOTRE DAME DES HORMONES
Fiction - 30min - 2014
Deux actrices passent un week-end dans une maison de campagne afin de répéter une pièce de théâtre. Lors d'une promenade dans les bois, l'une d'elles déterre une chose étrange, une créature sans orifice ni membre. La créature devient un objet de convoitise pour les deux femmes, prêtes à tout pour posséder la chose. Elles sont loin de se douter qu'elles ont déterré « Notre dame des hormones ».
Ce film a bénéficié du soutien à la production de Ciclic-Région Centre-Val de Loire, et s'est tourné du 5 au 15 décembre 2013 à Valençay (36). 

LA FICHE DU FILM 

> Y A-T-IL UNE VIERGE ENCORE VIVANTE ?
Essai - 9min - 2015
Selon une légende, Jeanne d'Arc (Joan the Slut) n'est pas morte au bûcher. On lui brûla les yeux et elle fut déflorée par un étalon Anglais. Elle fut ensuite condamnée à errer sur les champs de bataille, tel un charognard, à l'affut de la vie, à la recherche de vierges encore vivante.