Musée Marguerite Audoux
Sainte-Montaigne (18)

Née en 1863 à Sancoins, orpheline placée à Bourges, Marguerite Donquichotte qui deviendra Marguerite Audoux vit une enfance difficile. Bergère à la ferme Berrué à Sainte-Montaine, c’est dans un vieux grenier que la jeune fille va découvrir l’univers de la littérature. À 18 ans, elle s’installe à Paris où elle vit, entre autres, de petits travaux de couture.

Pour tromper sa solitude elle commence à écrire. Soutenue par André Gide, Léon-Paul Fargue et Jean Giraudoux, Marguerite Audoux réalise son désir d’écriture vers l’âge de quarante ans et reçoit en 1910 le Prix Fémina pour Marie-Claire (1910). ce roman autobiographique qui évoque son enfance difficile va connaître un très grand succès. Dix ans plus tard, L’atelier de Marie-Claire (1920) décrit son travail au sein de l’atelier de couture.

Inauguré en avril 2015, le musée consacré à Marguerite Audoux (1863-1937) présente la romancière à travers son œuvre et ses amitiés littéraires (Alain-Fournier, André Gide, Octave Mirbeau, Maurice Genevoix...). 
La collection unique et authetique composée de ses meubles signés de Francis Jourdain, sa correspondance, ses manuscrits originaux, ses accessoires d'écriture, ses tableaux et photos, jalonnent le parcours.

Musée Marguerite Audoux
24 place Principale
18700 Sainte-Montaine
02 48 58 26 12 (musée)
02 48 58 05 16 (mairie)
musee.marguerite-audoux@orange.fr