Développer son film documentaire

Afin de pouvoir solliciter des financements publics ou privés ou pour convaincre un producteur ou un diffuseur d’entamer une nouvelle collaboration, le réalisateur de film documentaire doit pouvoir disposer d'un dossier de présentation détaillé de son projet de film.

Souvent seuls dans l’écriture de leurs documentaires, Ciclic propose aux auteurs de ces projets de bénéficier d'un regard extérieur pour préciser des contenus, affiner des intentions et plus globalement structurer la présentation de leurs dossiers. Parce qu'un projet de film ne peut être seulement réduit à un dossier de présentation "écrit", Ciclic souhaite également proposer aux auteurs de documentaires plusieurs temps de travail en salle de montage pour visionner les rushes ou les repérages déjà existants et les accompagner dans leurs propositions de mises en scène, de recherches de point(s) de vue, de choix de dispositifs ou d'enjeux techniques. Autant d’éléments et de contenus qui doivent être réfléchis et interrogés dès l’écriture d’un projet pour "trouver son film" dans la perspective de sa future mise en production.

  • Objectifs de l’atelier

Proposer aux auteurs et aux réalisateurs de la région Centre-Val de Loire un accompagnement leur permettant de développer leur projet de films documentaires aussi bien sur l’écriture du dossier de présentation que sur la mise en image et en scène de leur futur projet.
Développer le dossier de présentation de son projet documentaire.
Disposer d’une séquence de quelques minutes à montrer à la fin de l’atelier en complément du dossier de présentation du film.

  • Public concerné

Auteurs-réalisateurs établis en Centre-Val de Loire ayant un projet documentaire en phase de d'écriture et/ou de développement. Les projets pourront être déposés directement par les auteurs ou pourront être accompagnés par un producteur au moment de l’inscription. Dans ce cas, les auteurs concernés s'engagent à en informer leur(s) producteur(s). Les projets accueillis dans le cadre de cette formation ne devront pas déjà être engagés en production.

Des auteurs-réalisateurs établis dans d’autres régions françaises pourront également présenter leurs candidatures mais une attention particulière sera portée aux projets portés par des auteurs installés en Centre-Val de Loire.

  • Pré-requis

Disposer d’un premier dossier de présentation de son film documentaire (intentions d’écriture, éléments de documentation ou d'enquête déjà disponibles, propositions de séquences ou de choix de personnages).
Avoir des images du film à utiliser et à montrer. Ces séquences pourront être des images tournées à titre de repérages, à titre conservatoire ou éventuellement des images ou séquences tests du film (1h maxi).


  • Le programme

1e session : écriture du projet et visionnage des rushes (découverte, analyse, sélection)

Analyse et expertise de dossiers de projets documentaires déjà réalisés. Expertise des projets déposés par les auteurs : chaque projet fait l’objet de temps d’échange collectifs avec les autres auteurs participants à l’atelier et de temps travail "individuel" avec la directrice d’atelier.
Visionnage des rushes envoyés : retours et analyses avec la cheffe monteuse et la directrice d’atelier pour faire le point sur les bases techniques (préparer les réglages image et son, maîtriser la lumière, penser les cadres et les durées…) et penser ou re-penser le dispositif de mise en scène, la place du filmeur, s’interroger sur le rapport à l’espace, au corps, à la parole, etc. Cette première étape de montage permettra de définir des pistes à creuser pour continuer à nourrir l’écriture.
Ecriture du projet : les auteurs peuvent profiter des précédents temps d’échange et d’expertise pour envisager des pistes de réécriture.

2e session : écriture du projet et montage des rushes 

Découverte et visionnage de films documentaires comme source d’inspiration, sur le fond comme sur la forme, pour chacun des projets accompagnés. Un intervenant extérieur vient montrer des œuvres qui peuvent inspirer les auteurs accueillis. Chaque auteur participant apportera une séquence de référence ou un extrait de film (5 min maxi) qu’il a choisi pour illustrer son projet.
Expertise des projets déposés : chaque projet fait l’objet de temps d’échanges en individuel avec la directrice d’atelier ;
Travail en salle de montage : visionnage de nouveaux rushes et/ou premières propositions de montage d'une séquence.
Ecriture du projet : les auteurs peuvent profiter des précédents temps d’échange et d’expertise pour envisager de nouvelles pistes de réécriture.

3e session : écriture du projet, finalisation d'une séquence montée et préparation à la présentation de son projet

Travail en salle de montage : nouvelle séance de travail pour compléter et affiner le montage d'une séquence représentative du film à venir.
Préparation à la présentation de son projet avec la directrice d’atelier.
Rencontre et présentation de chaque projet auprès de professionnels extérieurs : présentation du projet à l'oral et visionnage de la séquence montée.


  • Les intervenants 

Directrice d’atelier : Anne Paschetta

Après une double maîtrise de philosophie et de Français Langue Étrangère, suivi d’un Master en Echanges Interculturels, elle enseigne le français à Rome et à Cochin (Inde du sud) où elle est responsable de l’action culturelle. Elle est ensuite chargée de production pour la compagnie théâtrale Les Ateliers du spectacle de Jean-Pierre Larroche puis dramaturge pour différents metteurs en scène. 
Elle s’initie à l’écriture documentaire en suivant une formation à l’INA et en travaillant comme co-auteur avec Namir Abdel Messeeh pour son premier long métrage documentaire La vierge, les coptes et moi . Elle accompagne depuis de nombreux réalisateurs et a co écrit six longs métrages documentaires sortis en salle (cinq d’entre eux ayant obtenu l’Avance sur recettes, premier ou deuxième collège), La vierge, les coptes et moi  de Namir Abdel Messeeh, Salto mortale  de Guillaume Kozakieviecz, À ciel ouvert de Mariana Otero, Une jeunesse allemande de Jean-Gabriel Périot. Ainsi que les prochains longs métrages d’animation d’Alain Ughetto, Mano d'opera (Avance sur recette avril 2016) et de Simone Massi, Trois enfances (Avance sur recettes juillet 2018) 

Engagée dans le partage de ses expériences et l’accompagnement de nouveaux auteurs, elle a enseigné l’écriture documentaire dans le cadre du Master documentaire de l’Université de Poitiers pendant 2 ans, et participe à des formations et des résidences d’écriture pour Ciclic et Ty films (Mellionnec). Elle accompagne l’écriture de projets documentaires à Vidéadoc depuis octobre 2010.  

Cheffe-monteuse : Jeanne Oberson

Diplômée de la Femis en 1999, elle a collaboré à plus d’une trentaine de films, principalement documentaires. Elle a notamment monté Ma mère s’appelle forêt de Rachel Noël (Nyon Vision du réel), A mots couverts de Violaine Baraduc et Alexandre Westphal (Etoile de la Scam), Le Kaddish des orphelins d’Arnaud Sauli (Etoile de la Scam), Demons in Paradise de Jude Ratnam (Cannes 2017), Mon tissu préféré de Gaya Jiji (Un Certain Regard 2018). Attachée à transmettre sa vision du métier et son désir d’un cinéma d'auteur aussi exigeant qu’ouvert au plus grand nombre, elle intervient régulièrement à la Femis (cursus classique, Atelier documentaire, Université d’été) ainsi qu’en Suisse à l’ECAL et l’EHAD.

Responsable programmation documentaire : Federico Rossin

Après des études de littérature, d’histoire de l’art et de philosophie, Federico Rossin devient historien du cinéma, conférencier, formateur et passeur d'images. Il mène ses recherches dans le domaine du cinéma expérimental, documentaire et d'animation. Depuis 2007 il travaille comme programmateur indépendant pour de nombreux festivals (États généraux du film documentaire de Lussas, Cinéma du Réel, DocLisboa, etc) et cinémathèques (Film Museum de Vienne, Cinémathèque Française, Cineteca Italiana, etc). Il intervient aussi dans des réseaux d'éducation populaire (en France avec Peuple et Culture) et dans des cadres universitaires (Créadoc d'Angoulême, École documentaire de Lussas, SoundImageCulture de Bruxelles, École nationale supérieure d'art de Limoges).