Publié le 22/02/2018

Zélie Tronquoy écrit "Première étreinte"

Deux frères et une maison de famille ...

Originaire de Messas dans le Loiret, Zélie est actuellement en année de césure universitaire. Elle étudie le cinéma, pratique la photographie et souhaitait prendre du temps pour faire éclore un projet de court métrage qui lui trottait dans la tête. Dans le cadre de son orientation professionnelle, elle a également intégré, au poste d'assistante réalisateur, l'équipe d'un essai documentaire. Zélie a découvert par un heureux hasard l'accompagnement de l'appel à projets de court métrage et souhaite à l'issue de celui-ci réaliser un film qui lui ressemble.

L'accompagnement s'inscrit comme un plus dans son parcours professionnel. Zélie souhaite pouvoir travailler dans le cinéma et surtout réussir à faire des films, réaliser ses oeuvres. L'accompagnement est stimulant, la pousse à se dépasser dans l'écriture.

Son film de coeur : J'ai toujours rêvé d'être un gangster de Samuel Benchetrit

Son projet Première étreinte s'intéresse à deux frères qui se retrouvent dans la maison dans laquelle ils ont grandi. Pour l'un, il faut vendre, vendre vite car il a besoin de l'argent pour se libérer d'un emploi pesant. De son côté, l'autre frère est enfermé dans ses souvenirs et souhaite, à sa façon, les faire revivre. Lui, ne veut pas vendre.

Son film de référence autour du projet Première étreinte : Les deux amis de Louis Garrel pour le duo burlesque et Ida de Pawel Pawlikowski pour l'esthétique noir et blanc.