Publié le 30/09/2019

Trois jeunes réalisateurs en tournage en région Centre-Val de Loire

Trois jeunes réalisateurs de la région tournent actuellement leur premier film en région Centre-Val de Loire.

Le hasard du calendrier a donné l'occasion à notre région d'accueillir le tournage de 3 courts métrages (presque) en même temps : à Huisseau sur Mauve dans le Loiret pour le film Le Train Jaune de Zélie Troncquoy, à Montlouis sur Loire, La Riche et Joué les Tours en Indre et Loire pour Bye Bye Bird de Nicolas Aubry ou à Tours pour Mauvais genre de Sarah Al Atassi. 

Trois courts métrages accompagnés et soutenus financièrement par Ciclic Centre-Val de Loire, en partenariat avec le CNC, au titre du soutien à la Bourse 1ère oeuvre". Car ce sont effectivement pour chacun de ces jeunes réalisateurs, tous originaires de la région Centre-Val de Loire, leur 1ère oeuvre réalisée dans des conditions professionnelles avec des financements, une société de production, une équipe technique complète ....

Engagée depuis plusieurs années dans l'accompagnement des nouvelles générations de créateurs, Ciclic Centre-Val de Loire propose de fait plusieurs dispositifs d'accompagnement et de soutien destinés spécifiquement aux "jeunes" cinéastes comme la bourse 1ère oeuvre dont ont bénéficié chacun des réalisateurs en tournage durant ces derniers jours.

Zélie Tronquoy, originaire du Loiret, s'est installée durant 5 jours, entre le 9 et le 13 septembre, à Huisseau-sur-Mauve, dans le Loiret, pour tourner son court métrage Le Train Jaune (Abacaris production).

Nicolas Aubry, originaire de Blois et vivant actuellement à Tours, a tourné sont court métrage Bye Bye Bird (La Ruche production) dans l'agglomération tourangelle entre le 14 et le 22 septembre. Coécrit avec la comédienne Hélène Stadnicki, celle-ci a d'ailleurs tenu le 1er rôle de ce court métrage.

Quant à Sarah Al Atassi, originaire de Saint-Pierre des Corps et de la Ville-aux-Dames, elle installera le tournage de son film Mauvais genre à partir du vendredi 27 septembre jusqu'au 8 octobre sur les communes de Tours et des environs.

Chacun de ces réalisateurs a constitué son équipe avec des comédiens et des techniciens de la région Centre-Val de Loire. Ainsi ce sont près d'une dizaine de techniciens de la région qui ont été recrutés pour participer à chacun de ces tournages.