Sortie nationale : "Simon et Théodore", un film de Mikael Buch

Pour son deuxième long métrage (après Let my people go avec Nicolas Maury), Mikael Buch filme l'amitié de deux êtres mal en point, l'un trentenaire bientôt papa, l'autre adolescent à la recherche de son père. Il a filmé en partie à Orléans et Bourges, du 13 février au 10 mars 2017. Découvrez Simon et Théodore en salle dès le 15 novembre et lors de séances spéciales, en présence du réalisateur, à la Maison de la Culture de Bourges (18) et au Cinéma Studio République au Blanc (36) ! 

Simon va bientôt devenir père. Mais comment ce jeune homme hors-normes pourrait-t-il s’occuper de son enfant s’il ne parvient pas à prendre soin de lui ? Sa rencontre avec Théodore, ado attachant et teigneux élevé par sa mère, va sérieusement bouleverser ses… incertitudes. Le temps d’une nuit, tandis que l’épouse de Simon et la mère de Théodore font front commun, les deux insoumis se lancent dans une course folle… Vers l’acceptation de soi ?

Simon et Théodore est donc un film de Mikael Buch, avec un casting réjouissant : Félix Moati, Nils Othenin-Girard, Mélanie Bernier, Audrey Lamy, Philippe Rebbot, Jean-Charles Clichet. Produit par Mona films et distribué par Rezo films, il a été soutenu par Ciclic et la Région Centre-Val de Loire en partenariat avec le CNC, à l'écriture et à la production. 

L'histoire de Simon et Théodore a des allures de conte moderne, solitude et recherche de son identité. Pour son deuxième film, tourné léger, Mikael Buch a choisi un format d'image carré, dans lequel les deux teigneux au cœur tendre se débattent. Felix Moati est assez soufflant, le mal de vivre dissimulé sous une bonne bouille souriante. Avec sa trombine androgyne et singulière, son compagnon de galère, Nils Othenin-Girard, est impressionnant de radicalité adolescente, brute de fonderie. Le duo d'écorchés met du temps à s'apprivoiser. Au même rythme, on s'attache à cet attelage sauvage et improbable.

CULTUREBOX

 VOIR LA FICHE FILM