Publié le 02/04/2019

3 films soutenus par Ciclic-Centre Val de Loire en sélection à Visions du Réel !

Trois films soutenus par Ciclic Centre-Val de Loire sont en sélection au Festival International de Cinéma de Nyon (Suisse) qui se déroulera du 5 au 13 avril 2019.

Sans frapper | That wich does not kill, un film d'Alexe Poukine - Compétition Internationale Longs-métrages

Le texte sur lequel se base le film est écrit par Ada Leiris. Il est cru, violent parfois agressif mais est récité avec un calme et une certaine sérénité qui lui donne une grande force. Cela est accentué par la construction minimaliste et épuré de la mise en scène et de la construction des plans. La mise en scène du film est très construite et les entretiens permettent de prendre le temps de laisser la parole aux femmes et aux hommes, de tout âges, filmés. 

Le film marque une volonté forte de donner la parole aux hommes et aux femmes qui ont subi un viol. L'histoire d'Ada permet aux personnes de raconter une histoire qui n'est pas la leur pour ensuite évoquer leur propre histoire et vécu. Il y a une diversité des personnes filmées qui permet une identification et une remise en question de chacun de nous. Le film remet en cause la question de la honte et de la culpabilité que les femmes et les hommes ressentent après un viol. Il pose également une question assez universel qui touchera probablement chacun des spectateurs : a-t-on un jour franchi les limites de l'acceptable ? Le film a la force de permettre d'amener chacun de nous à réfléchir sur la situation décrite, de comprendre et de penser à ce que nous avons vécu.

Voir la fiche film

Ce film a bénéficié d'un soutien de Ciclic Centre-Val de Loire dans le cadre d'une aide au programme d'entreprise


Les Heures heureuses | Lucky hours, un film de Martine Deyres - Compétition Nationale

Un film d'archives habilement construit. Les archives sonores et images donnent une proximité avec les hommes et femmes de l'hôpital de Saint-Alban, un village en Lozère. On découvre l'intimité d'internés en hôpital psychiatrique pendant la Seconde Guerre mondiale. Le film écrit à travers des témoignages l'aventure de médecins qui ont modifié la vie de malades dans les asiles avec de nouveaux traitements qui ont ensuite largement influencé le monde de la psychiatrie. 

Voir la fiche film

Ce film a bénéficié d'un soutien au développement de Ciclic Centre-Val de Loire


Paysage ordinaire | Ordinary Landscape, un film de Damien Monnier - Compétition Internationale Burning Lights

Le film montre des hommes et des femmes qui reviennent sur des lieux qu'ils ont connus. On découvre des explications techniques sur les évolutions des technologies qui ont changé les manières de travailler. Le film offre une exploration des changements liés à la modernité en milieu rural : rendements, élevage, traitements des parcelles...  De la famille d'avant que l'on voit sur la photo à maintenant, les enfants qui ont repris, autrement. Le film montre également la difficulté d'être paysan et d'en vivre.

Le réalisateur utilise différentes natures d'images, cela donne une matérialité certaine aux images du film. Cet intérêt stylistique est accentuée par la mise en scène des individus qui s'adressent directement à la caméra. 

Voir la fiche film

Ce film a bénéficié d'un soutien à la production de Ciclic Centre-Val de Loire