Retours vers le futur - Samedi 6 avril

Samedi 6 avril à 15 h
Durée : 1 h 20.
Programme familial. Tarif : 2 euros ou une contremarque Passeurs d'images.
En présence de participants à l'atelier de réalisation et de Philippe Riou pour Canal Beaulieu.
La projection sera suivie d'extraits de films réalisés par Philippe Riou pour Canal Beaulieu.
Cet atelier de réalisation, encadré par le réalisateur Rachid Mérabet, a été soutenu par Ciclic dans le cadre du dispositif Passeurs d'images.

Séance-rencontre / Beaulieu (re)prise de mémoire

Un documentaire réalisé par les habitants du quartier Beaulieu de Châteauroux, avec l'aide du Centre Social Beaulieu (CAF), de la Maison du quartier Beaulieu (AGMQC), du CUCS (Contrat Urbain de Cohésion Sociale?–?CAC), et du Pôle patrimoine de Ciclic
Ce film documentaire est désormais conservé au Pôle patrimoine de Ciclic en tant que référence patrimoniale du quartier de Beaulieu.
Le projet de rénovation du quartier Beaulieu, commencé en 2009, inclut la destruction de 136 logements et le relogement des familles concernées. Face à une demande des habitants pour affronter le « traumatisme » engendré par la démolition de trois immeubles du quartier, un travail de mémoire s'est avéré nécessaire.
Habitants et professionnels ont opéré ce travail qui a abouti à l'élaboration d'une exposition, l'écriture d'un recueil de paroles et la réalisation d'un documentaire retraçant l'histoire, la vie du quartier et de ses habitants, leur permettant ainsi de laisser une trace et d'appréhender leur patrimoine.

Visite détournée du cinéma forain, L'incroyable histoire du Kinématographe
En compagnie de Thomas et Dickson, techno-bonimenteurs... à 14 h 30, 16 h 25.
Durée : 20 minutes. Entrée libre. 


Samedi 6 avril à 17 h 15
Durée : 1 h 50.
Présentation et discussion avec Julie
Cazenave et Maxime Grember de l'association Ciné-Archives (voir page 5).
Séance en partenariat avec Ciné-Archives (Fonds audiovisuel du PCF-Mouvement ouvrier et
démocratique).
Servir ; La Grande lutte des mineurs ; Ma Jeannette et mes copains ont été restaurés par les Archives Françaises du Film du Centre National du Cinéma et de l'Image animée – Ministère de la Culture.

Séance-rencontre / La figure de la Gueule noire, entre émancipation et héroïsme

Programme de 5 films tournés entre 1946 et 1954, 1 h 50, noir et blanc et couleur
Un film cévenol où résonne une chanson de Mouloudji, un « hit » des ciné-clubs, un documentaire syndical de la Guerre froide participeront à la découverte de l'univers des mineurs.
En écho à la présentation de Germinal, à 20 h 45, voici un programme qui témoigne de l'importance de la figure du mineur après la Seconde Guerre mondiale. Les « gueules noires » furent à la fois la figure héroïque de la Reconstruction en produisant l'énergie dont la France avait besoin pour se relever et la représentation par excellence de la victime de l'exploitation capitaliste. Comment ce corps de métier a-t-il été choisi entre tous par le Parti Communiste français pour symboliser la classe ouvrière?? C'est ce que nous découvrirons à travers cette sélection composée d'actualités, de documentaires, de fictions, de bandes-annonces issus du fonds de l'association Ciné-Archives.

Visite détournée du cinéma forain, L'incroyable histoire du Kinématographe, à 16 h 45, 19 h 25, 20 h 15. Voir en page 13.

Profitez de la soirée... En vous munissant d'un Passeport 2 séances, et restaurez-vous sur place avec Les Délices d'Élise !


Samedi 6 avril à 20 h 45
Durée : 2 h 30.
Roch Havet au piano, Aidje Taffial à la batterie, Jeff Pautrat à la contrebasse, David Venitucci à l'accordéon. Musique composée par Roch Havet (voir page 5).
Copie restaurée par la Cinémathèque française. Une création musicale du festival d'Anères 2012.

Ciné-concert / Germinal

Albert Capellani, France, 1913, 2 h 30, avec Henry Krauss, Louise Mainguené dite Sylvie, d'après le roman d'Émile Zola
Renvoyé pour avoir giflé son contremaître, Étienne Lantier part dans le nord de la France à la recherche d'un nouvel emploi. Il se fait embaucher aux mines de Montsou grâce à une famille de mineurs qui l'héberge. Quand la direction décide de baisser les salaires, il pousse les mineurs à la grève...
Premier chef-d'œuvre de l'histoire mondiale du long métrage, Germinal impressionne par sa modernité, sa force émotionnelle, son naturalisme et son exactitude documentaire. Albert Capellani fait un choix décisif pour Germinal, celui de tourner en grande partie dans des décors naturels à Auchel dans le Pas-de-Calais. Le réalisme y est confondant, les contre-plongées remarquables et les panoramiques extraordinaires en extérieurs. Malgré quelques précautions pour atténuer la charge subversive du roman d'Émile Zola, le jeu subtil et intériorisé des acteurs bouleverse. Germinal est à la fois un inestimable document historique et encore aujourd'hui, un choc esthétique et émotionnel sans précédent.