Publié le 08/11/2019

Machinima : quand le jeu vidéo fait son cinéma !

Expérimentation autour des liens entre jeu vidéo et cinéma. Aujourd'hui l'image est plurielle : fixe, en mouvement, trompeuse, réelle, joueuse, elle nous entoure quotidiennement et ses frontières viennent à se troubler.

Le jeu vidéo emprunte régulièrement au cinéma pour permettre au joueur une expérience réaliste et complète. La réciproque est aussi vraie puisque le cinéma s'inspire aujourd'hui du jeu vidéo, que ce soit à partir du scénario, des personnages ou même de l'univers visuel. La technique du "machinima" en est la preuve éclatante !

"Le machinima est une technique qui repose sur un concept assez simple : la création d'un film à partir d'un univers virtuel, comme celui d'un jeu vidéo."

En avril 2019, la Maison des Jeunes de Mondoubleau a accueilli Antoine Josset, jeune réalisateur de courts métrages et créateur de jeux vidéos. Avec les participants, ils ont joué à GTA et aux Sims 3, afin de générer des images nécessaires pour leur permettre de réaliser deux courts métrages. Ils ont dû s'interroger sur le choix des personnages, des dialogues, du scénario pour déterminer l'univers de leur court métrage et jouer en ce sens. Ici, le joueur est placé dans un processus de création.

Deux films ont pu émerger de cet atelier : CAIPIRA réalisé à partir de GTA 5 et COUP DE FOUDRE A LOVE CITY réalisé à partir des Sims 3, tous deux visibles sur cette page. Si le premier jeu dispose d'un "mode réalisateur" (caméras déjà présentes dans le jeu pour un montage facilité), le second nécessite de générer les images pour ensuite les monter sur un logiciel de montage plus traditionnel. 

Deux méthodes différentes afin d'expérimenter des approches différentes du lien entre jeu vidéo et cinéma.

Ces deux courts métrages seront projetés en avant séance de la projection plein air du film Comme des garçons prévue à Souday le 30 août 2019 !