Publié le 29/08/2018

Lycéens, apprentis, livres et auteurs d'aujourd'hui : sélection 2018-2019

Pendant plusieurs mois, les écrivaines Julia Deck et Elitza Gueorguieva, les auteurs de bande dessinée Loo Hui Phang, Frederik Peeters et Jérôme Dubois, sans oublier les poètes Sophie G. Lucas et Stéphane Bouquet, iront de classes en classes à la rencontre des élèves des lycées et CFA de la région Centre-Val de Loire. Car après le temps des lectures vient celui des rencontres avec les auteurs. Ces moments d'échanges privilégiés sont au cœur de ce dispositif de sensibilisation à la littérature contemporaine porté par Ciclic. Six œuvres appartenant à des genres différents - roman, bande dessinée et poésie - sont mis en lumière afin d'explorer la richesse de la création littéraire actuelle.

Découvrez sans plus tarder le détail de la programmation de cette 4e édition.

 

ROMAN

Sigma, Julia Deck - Minuit - 2017

Un banquier d’affaire, une star montante du cinéma, un professeur de renom vont être pris malgré eux au cœur d’une affaire d’espionnage, suivis de près par les agents d’une mystérieuse organisation : Sigma.

 

Les cosmonautes ne font que passer, Elitza Gueorguieva – Verticales - 2016

 Le roman sélectionné par les trois classes pilotes du dispositif.

Quelle enfance dans la Bulgarie soviétique des années 80 ? Et quelle adolescence une fois le rideau de fer tombé ? Le ton malicieux de la narratrice donne à voir comment le politique pénètre la vie des individus, détermine leurs valeurs, imprègne leurs rêves, et de quelle manière y résister. 

BANDE DESSINÉE

 Tes yeux ont vu, Jérôme Dubois - Cornélius - 2017

Enlevant petit à petit les bandelettes de son corps, Emet s’anime et découvre progressivement le monde. Au même moment, le professeur Loew apprend son licenciement… Le mythe du Golem revisité avec poésie.

 

L’Odeur des garçons affamés, Loo Hui Phang et Frederik Peeters, Casterman - 2016

Dans un décor de western, un ingénieur bourru, un photographe et un garçon de ferme sont sur la piste d’un monde qui disparaît. Un huit clos à ciel ouvert où le calme est aussi trompeur que les apparences…

POÉSIE

La Baie des cendres, Stéphane Bouquet et Morgan Reitz, Warm, 2017

Neuf photographies et inspirés par elles comme un écho, neuf textes, comme une tentative « d’habiter » ces images, textes qui forment le récit d’une femme qui déambule, perdue dans sa ville et dans ses sensations.

 

moujik moujik – Sophie G. Lucas – La contre-allée - 2017

Des mots pour explorer les marges d'un monde qu'on ne voit plus : celui des SDF du bois de Vincennes et des habitants de Détroit, la ville déchue. Des mots nés d'un sentiment de la colère et de l’impuissance.  Des mots, enfin, qui redonnent de la dignité et de l'humanité.