LOS, un film de James Benning

le 20 novembre

Dans le cadre de la résidence "Portrait de ville, portrait de soi" de Stéphane Bouquet à l'université François-Rabelais de Tours.

Etats-Unis / 2000 / 90 minutes
Portrait de Los Angeles.

James Benning pose sa caméra dans des zones marginales de Los Angeles. Il regarde avec minutie et précision - une précision dont ses cadres parfaits et coupants sont la preuve.

Il regarde si longtemps, si lentement, que l'espace finit par devenir du temps : le temps de l'Histoire et celui du spectateur.

Il est quelqu'un pour qui flâner ou arpenter la ville est un moyen essentiel pour construire un point de vue à la fois sur soi et sur le monde. (S.B.)
En présence de Stéphane Bouquet.


Ce film s'inscrit également dans le cycle cinéma "Chroniques américaines" qui se poursuit, en 2015, avec deux rendez-vous :
Mardi 24 février : Bright Leaves de Ross McElwee
Mercredi 25 février : Lost, Lost, Lost de Jonas Mekas