Publié le 02/06/2014

Lillybis

Option facultative du Lycée Rotrou, Dreux (28)

Année scolaire 2012-2013

Les élèves de terminale option facultative du lycée Rotrou de Dreux ont travaillé à la réalisation d’un court métrage de fiction portant sur le concept de la folie, et plus spécifiquement la schizophrénie. L’idée du travail était de mettre l’accent sur la dualité, le double.

 Lillybis (6 minutes 51)

Synopsis
Lilly, 18 ans, vit tantôt prisonnière de sa chambre d’hôpital et tantôt enfermée chez elle. Les mêmes scènes se reproduisent dans les deux lieux. L’une des deux situations n’est-elle pas fantasmée par la jeune fille ?

Déroulement de l'atelier

Premier module : Écriture et préparation (quatre demi-journées)
Quatre demi-journées ont été consacrées avec Juliette Kempf à un travail de sensibilisation et d’écriture, mené à partir de l’observation de séquences de films qui traitent du thème proposé. Certains films de Roman Polanski, Lodge Kerrigan, Patrice Leconte (Monsieur Hire) ont ainsi été convoqués. La classe a ensuite été séparée en deux groupes qui ont eu pour consigne de ne plus communiquer jusqu’au montage final. Il a d’abord fallu proposer plusieurs situations susceptibles de constituer pour chaque groupe l’élément de base du scénario, pour finalement inventer deux histoires qui, pour chacune d’entre elles, synthétisaient plusieurs projets. Les élèves se sont ensuite livrés à des repérages ainsi qu’à un véritable casting qui les a menés à faire travailler des acteurs adultes. Une dernière demi-journée, avec Jeanne Delafosse, a été consacrée au découpage technique.

Deuxième module : Tournage (deux journées)
Le tournage a eu lieu sous la supervision de Jeanne Delafosse, à chaque fois sur deux journées consécutives pour chaque groupe (10 et 11 avril pour Lillybis). Tous les élèves ont participé au tournage, en tant que réalisateurs ou techniciens, chacun occupant un poste défini.

Troisième module : Montage (deux journées)
Tous les élèves ont eu l’occasion de participer au montage et de travailler directement à la manipulation du logiciel Final Cut. Chacun des groupes a abouti à l’élaboration d’un film. le travail devant la station de montage s’est à chaque fois déroulé par petits groupes, de 2 à 5 maximum, pour des plages de 2 h à 4h pendant deux journées consécutives. Lillybis a été finalisé les 2 et 3 mai.

Projections publiques des films
Lillybis
a été montré au lycée Rotrou dans le cadre de la soirée de projection des films d’année le 11 juin.