Publié le 11/09/2017

Lettres du pays | Un projet numérique participatif

Un projet numérique participatif porté par les Fous de Bassan ! soutenu par Ciclic

En pays Loire-Beauce, Les Fous de Bassan développent depuis plus de vingt ans, un grand nombre d’actions culturelles et artistiques, toutes fondées sur la correspondance. Grâce à Lettres du Pays, les Fous de Bassan souhaitent prolonger numériquement la recherche et le travail qu’ils effectuent dans ce domaine. Le site lettresdupays.com, permet de suivre pas à pas les actualités et les multiples réalisations du projet. Il permet aussi à chaque internaute de découvrir par tri ou par géolocalisation, toutes les lettres reçues, mais également de participer à son tour en écrivant dans la rubrique Regain de Lettres.

Trois étapes pour ce projet :

1- Amorces et semences : Écrire les lettres (printemps-été 2012)
Avec Lettres du Pays, les gens du pays Loire-Beauce ont été invités à raconter leur pays, les émotions qu’ils y ressentent, les bonheurs et les peurs qu’ils y éprouvent, …

2- Levées et affluences : Le voyage des lettres (2013)
Une quarantaine de “lettres” reçues en 2012 ont été choisies puis envoyées à des artistes ou artisans d’art pour qu'ils y ont répondent à leur façon. D’autres “lettres” ont servi de support à des ateliers artistiques, ou encore des concerts-lectures en public. Lettres et réponses seront présentées lors de 4 Grandes Fertilités.

3- Les Grandes Fertilités : 4 grandes kermesses (2014)
Les grandes fertilités ont repris l’ensemble des échanges en les organisant autour d’axes forts. Elles sont conçues comme des kermesses mêlant scènes et installations, expositions et moments spectaculaires sur tout le territoire du Pays Loire-Beauce.
Calendrier des Grandes Fertilités : 17-18 mai à Saint-Peravy-la-Colombe ; 28-29 juin à Coulmiers ; 30-31 août à Chevilly et 13-14 septembre à Tavers.

>>> Les premières “lettres” ont été collectées en juillet 2012, toute personne résidant ou travaillant dans le Pays Loire Beauce était invitée à écrire une “lettre” selon une règle du jeu : elle devait parler d’un élément singulier, caractéristique ou remarquable du Pays Loire Beauce. Cet élément pouvait être végétal (une plante, un paysage), animal (familier, sauvage), minéral (une carrière), immatériel (le vent), patrimonial…  Tout sauf humain. L’expéditeur pouvait se mettre dans la peau de cet élément et le faire parler à un inconnu, ou bien s’adresser directement à lui comme à un interlocuteur.Le projet Lettres du Pays a permis de recueillir 437 lettres, toutes consultables sur le site lettresdupays.com, et 40 ont été sélectionnées pour envoi aux artistes ou artisans, pour qu’ils y répondent à leur manière, en y mêlant leurs propres émotions. L’année 2013 a été consacrée à faire vivre ces “lettres” (lectures-concerts, site internet) et à préparer Les Grandes Fertilités, la troisième étape du projet.