Publié le 02/06/2014

Les origines du cinéma, une séance magique

Rencontre entre des élèves et un collectionneur de machines ludiques et magiques, le 13 novembre 2013 à la Maison de la Magie de Blois


Dans le cadre de leur projet, les élèves de première en option facultative cinéma-audiovisuel du Lycée Augustin Thierry de Blois ont participé à une journée d’initiation et de pratique autour du pré-cinéma.

Bruno Bouchard, collectionneur et passeur de mémoire du cinéma d’antan, a animé la séance. Thaumatrope, zootrope, phénakistiscope, praxinoscope, lanterne magique, cinématographe, autant de curieux appareils qui n’ont plus aucun secret pour ce pédagogue passionné.

Les élèves ont pu ainsi découvrir et expérimenter les origines du cinéma à travers différents jouets optiques, et aux côtés de Bruno Bouchard, devenir le temps d’un atelier des archéologues du pré-cinéma. Dans un décor feutré et étrange, une ambiance énigmatique et mystérieuse, la Maison de la Magie de Blois a accueilli ces jeunes cinéastes en herbe.  Le projet annuel des élèves porte sur la réalisation d’un documentaire autour de ce lieu protéïforme en intégrant la dimension illusoire du cinéma.  

Bruno Bouchard est également le fondateur de la l’association Le Cinéma de papa, dont l’objectif est l’organisation de nombreux événements autour du pré-cinéma en France. « Échanger et provoquer chez ce jeune public un désir de cinéma m’anime au quotidien » nous a confié Bruno Bouchard à la fin de la rencontre.