Publié le 27/10/2014

Le convoi des mères

Deux auteurs majeurs de la littérature jeunesse, Rolande Causse et Gilles Rapaport réunis dans ce livre bouleversant sur un des épisodes les plus tragiques de la Shoah : la séparation des mères et des enfants dans les camps de Beaune-la-Rolande et de Pithiviers.

Le Convoi des mères
Orléans : Éditions du Cercil, 2014. - ISBN : 978-2-9540903-2-0. - 59 pages. - prix : 17€

"Les 16 et 17 juillet 1942, plus de 13 000 Juifs, dont une majorité de femmes et d'enfants (4 115 enfants), sont arrêtés à Paris. Les familles sont enfermées au Vélodrome d'Hiver puis internées dans les camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande. Début août, les mères sont déportées à Auschwitz, après avoir été cruellement séparées de leurs enfants. Ceux-ci demeurent seuls, livrés à eux-mêmes, errant dans le camp dans un état de détresse absolu. Après quelques semaines, ils sont transférés dans des wagons plombés à Drancy puis à Auschwitz-Birkenau où ils sont assassinés dès leur arrivée."

Les dessins de Gilles Rapaport, d'une grande intensité, accompagnent le texte de Rolande Causse, qui raconte ce qui fut, selon Serge Klarsfeld, le ”paroxysme de la solution finale en France".

 

Gilles Rapaport, travaille depuis plus de 20 ans pour la presse, l’édition, et les entreprises.
Auteur et illustrateur, il écrit surtout des albums pour les 8/10 ans. Il aime aborder des sujets graves, tels que la Shoah, l'esclavage, la guerre.
Derrière ces thèmes qui peuvent sembler durs à aborder pour des enfants, se cache une notion essentielle. La liberté.
"Chacun de mes livres, au travers du destin d'un homme, Grand-père, Champion, Homme invisible ; vient rappeler sans cesse, l'importance de rester libre.
Libre d'être qui on veut, libre de penser ce qu'on veut. Libre.
Mon dessin est très expressif, il sert bien des textes parlant là aussi de sujets sérieux.
Ma collaboration avec Rolande Causse en est le meilleur exemple. Ses textes précis et directs appellent une illustration simple et sans fioritures. Un trait simple, peu de couleurs, le dessin interpelle l'enfant.
Grand-père, Un homme, sont des livres recommandés dans les listes de livres essentiels de l'éducation nationale."

Rolande Causse a deux passions : la littérature et sa propre écriture. Elle aime partir du réel pour déboucher vers un imaginaire poétique. Parfois elle transcrit le fil de la tragédie historique à l’aide d’une sobriété poétique. Auteur de plus de 50 livres pour jeunes,  elle va des recueils de poèmes aux romans. 
Elle a écrit plusieurs essais sur la littérature de jeunesse dont Qui lit petit lit toute la vie.
Rolande Causse aime le théâtre, a publié La guerre de Robert et Ita Rose, récits mis en scène. Elle a aussi écrit des livrets d'opéra.
Les enfants d'Izieu, un de ses livres préférés, est régulièrement monté au théâtre et un opéra, dont elle a écrit le livret a été donné en version concert au festival d'Avignon.
Dès 1975, elle a créé des ateliers de lecture-écriture à Montreuil (93) qui ont débouché sur le premier festival du Livre Enfants/Jeunes en 1984.
Depuis, dans des ateliers de littérature-écriture, elle aime transmettre les grands auteurs : Marcel Proust, Tchekhov, Nathalie Sarraute, Franz Kafka, James Joyce... et les poètes comme Baudelaire, Rimbaud, Lorca, Césaire, Chédid, Lorca...
Petite fille de la guerre, elle choisit souvent ce thème et anime ateliers et  conférences sur : L'enfant dans la guerre.
Son autre souci étant de transmettre le plaisir de lire aux jeunes, elle a mis au point une causerie : Comment donner le Goût de lire aux enfants et aux jeunes.