Publié le 25/09/2019

L'archive, cet "œil vivant du passé" ou comment s'initier à la poésie documentaire avec Muriel Pic

Matière vivante et traces fragiles de ce qui fut, les archives murmurent à celles et ceux qui savent les écouter et partager à leur tour ces voix du passé.

La poétesse Muriel Pic travaille ce matériau depuis plusieurs années, ce qui a notamment donné lieu à l'édition d'un joli recueil, Élégies documentaires (2016, éditions Macula), programmé au dispositif Lycéens, apprentis, livres et auteurs d'aujourd'hui en 2017-2018.

Suite au passage de Muriel Pic au lycée Pothier lors de cette édition, deux enseignantes décident de prolonger l'expérience avec l'autrice l'année suivante. C'est ainsi que durant une année, les élèves de la classe de Mme Collet-Demontigny se sont plongés dans les archives départementales du Loiret et municipales d'Orléans, en particulier les archives photographiques qui témoignent du bombardement de la ville en juin 1940.

Quelques unes de ces photo ont été sélectionnées et le travail d'écriture a pu commencer, accompagné par Muriel Pic. Par le biais de la prosopopée, les élèves ont donné leur voix à la statut de Jeanne d'Arc, à un immeuble, ou encore à un vélo abandonné au pied d'un pont afin d'exprimer la douleur des destructions.

Ces textes ont ensuite été mis en voix et capté par l'autrice qui a réalisé une courte vidéo mettant en valeur ce travail. Les photos et textes ont également fait l'objet d'une exposition au sein du lycée. La vidéo a été dévoilée lors de son vernissage en présence des élèves et de leurs professeures, de Muriel Pic mais aussi des membres de l'administration, des partenaires et quelques journalistes.