Publié le 11/09/2017

Éclats de lune

Éclats de Lune / Pierre Cornuel

Amboise : Éditions HongFei Cultures, 2013. – leporello, 28×21 cm. – 40 pages recto – ISBN : 978-2-35558-066-6. – 17,90€
À partir de 7 ans

“Cette fois, la voilà ! La pleine lune tant attendue. Pour Kun-Yi, c’est le moment d’entrer dans l’aventure et d’aller chercher le renard, la belette, le loup, le cochon, la chèvre, le cheval et le coq. Chacun d’eux se fait un peu prier mais répond à l’appel du jeune garçon. Au fait, pour quel projet ?

Ensemble, ils peindront un Phénix qui les emportera vers l’astre brillant. Mais d’abord, il faut fabriquer des pinceaux grâce au trésor inestimable de chacun, poils ou plumes. Les voilà bientôt s’élevant très haut vers la lune. Malheureusement, un nuage vient voiler la lumière et c’est la chute, inévitable… amortie par un arbre ! Les nouveaux amis ne s’en laissent pas conter. Ensemble, ils ont approché la clarté de la lune. Désormais, chacun saura, avec son pinceau, recréer la lumière qu’il a perçue. Et dans la nuit, ce sont autant d’éclats de lune qui illumineront le ciel.”

 

L’auteur-illustrateur : Pierre CORNUEL, peintre raconteur d’histoires aux enfants, est un auteur et un illustrateur inventif et d’un dynamisme à toute épreuve. Très attaché à tout ce qui permet aux plus jeunes de gagner en confiance en eux et en respect commun, il met ses mots et ses images au service de ces valeurs. La diversité de ses sources d’inspiration en fait un artiste polymorphe et inclassable. Après avoir signé plus de 60 titres, il réalise en 2010 une incursion remarquée dans l’esprit de la peinture chinoise à l’occasion de la sortie de l’album qu’il illustre Chu Ta et Ta’o (Grasset). Avec Éclats de Lune, il poursuit son travail de création artistique le sens d’un dépaysement oriental et en utilisant les outils des artistes de la tradition chinoise.

Le mot de l’éditeur : avec Éclats de Lune, Pierre CORNUEL offre au jeune lecteur une création originale et un livre remarquable : un leporello. Éclats de Lune se lit comme un livre ou se déploie comme en frise de près de 10m. Réalisée sur papier aubier de santal, sans crayonnés, avec les outils, les techniques et dans l’esprit des peintres de la Chine des siècles passés, cette histoire raconte avec humour et vivacité une aventure collective où les pinceaux font des merveilles et permette à chacun de se réaliser. À la fin du livre, on trouvera deux pages documentaires sur l’histoire du pinceau et les caractéristiques des différents pinceaux chinois dont il est question dans l’histoire.