Publié le 22/07/2019

Des séries et des lycéens

Alors que les séries sont de plus en plus regardées, et que les plateformes dédiées prennent de plus en plus de place dans le paysage culturel, Ciclic Centre-Val de Loire a mené en 2018/2019 une expérimentation pédagogique autour de ce média particulièrement apprécié des adolescents et jeunes adultes. Une initiative également ménée en Normandie et en Hauts de France, qui propose un programme qualifié de sensibilisation à l'univers des séries à travers la découverte collective d'œuvres en salle de cinéma et en médiathèque, la rencontre avec des artistes et des professionnels des séries, et la mise en pratique des élèves à travers des ateliers. 

Il s'est articulé autour de plusieurs temps forts, tous indispensables et complémentaires : diffusion en salle, jeu, critique, et pratique artistique. Il a été mené dans sa forme optimale au Lycée Grandmont de Tours, et dans une forme plus légère au Lycée Professionnel Gustave Eiffel de Tours. 

 La diffusion en salle de cinéma de Broadchurch 

Quoi de mieux que la projection en salle de cinéma pour découvrir une oeuvre audiovisuelle ? C'est au cinéma Les Studio de Tours que les élèves du Lycée Grandmont de Tours ont pu visionner la première saison de la série britannique de Chris Chibnall Broadchurch. Série policière emblématique des années 2010, Broadchurch a su intriguer et émouvoir les élèves qui ont découvert les huit épisodes sur deux matinées consécutives, dans des conditions optimales donc, celles du cinéma. Elèves et encadrants ont pu apprécié ce rythme de diffusion intense (pratique parfois courante chez les spectateurs de séries) et l'absence de sollicitations extérieures propres à la salle de cinéma. 

 Le jeu Game of series

Direction ensuite la Médiathèque de Tours, dont deux agents (Sébastien Papet et Sarah Lefort) ont concocté un jeu intitulé "Game of series", où le but est de deviner, à partir d'extraits sonores et visuels, des titres de séries. L'occasion, après chaque question/réponse, de revenir sur une notion, un genre, un aspect historique des séries. Apprendre en s'amusant, en conservant toutefois un certain esprit de compétition lorsque les élèves sont répartis en deux équipes. Proposé aux élèves des deux lycées participants, ce jeu se déroulait dans l'enceinte de la Médiathèque, et s'est poursuivi par la visite du fond DVD et la remise de cartes de prêts aux jeunes volontaires. 

La critique de séries

Suite à la diffusion de la première saison de Broadchurch, les élèves du Lycée Grandmont ont accueilli dans leur classe le journaliste de Télérama et membre de l'Association des Critiques de Séries Pierre Langlais, pour un retour et un atelier critique sur cette série. Après avoir dressé un panorama de la série policière, et donné des pistes de rédaction d'une critique, l'intervenant a laissé les élèves rédiger une critique personnelle et avisée. S'en est suivi un échange sur les productions des élèves, ainsi qu'une discussion sur les pratiques de ces derniers en matière de visionnement de séries et de films. La rencontre s'est terminée sur un débat concernant l'importance et le rôle de la critique des séries (sur papier ou internet) face aux algorithmes des plateformes comme Netflix. 

  Ateliers Remake et Théâtre

Dans les deux classes participantes, le projet s'est terminé par une journée de pratique artistique. Au Lycée Gustave Eiffel, les élèves ont pu tourner en une journée un remake du générique de la série comique française H, avec le réalisateur Matthieu Carré (voir vidéo ci-contre). 

Au Lycée Grandmont, les élèves ont bénéficié lors de la même journée de l'intervention de deux professionnels qui ont pu offrir deux approches artistiques différentes dans le travail de reprise d'une même scène de la série Broardchurch (S01E05). Matthieu Carré a ainsi également accompagné ces élèves dans un atelier remake de la scène en question, permettant à chaque groupe de tourner sa propre version de cette scène, dans des décors différents, et de façon plus ou moins fidèle à la séquence d'origine. Pour les élèves, passer derrière et devant la caméra pour réaliser à leur tour une scène de série, permet de mieux comprendre les mécanismes de création d'une œuvre audiovisuelle (voir les vidéos ci-contre).

La comédienne, metteuse en scène, et co-fondatrice du collectif Le Poulpe, Delphine Meilland, est également intervenue auprès des élèves pour leur proposer un atelier Théâtre autour de cette scène de Broadchurch. Il s'agissait dans cet atelier de travailler diverses notions de pratique théâtrale : le chœur antique (en écho au groupe de villageois de la scène choisie), l'adaptation en forme intimiste, et l'improvisation.