"Après la guerre" : des séances en présence de l'équipe du film

Le Blanc au cinéma Studio République, le jeudi 29 mars, Montargis le dimanche 8 avril et Château-Renault le 18 avril

Séances rencontres autour du film Après la guerre : la co-scénariste du film, Delphine Agut, et la productrice, Stéphanie Douet, seront présentes pour plusieurs dates dans les salles de la région. 

Premier rendez-vous le jeudi 29 mars à 20h30 au cinéma Studio République du Blanc, puis le dimanche 8 avril à 17h à l'Aticiné de Montargis pour le week end des jeunes réalisateurs organisé par Les Cramés de la bobine. La productrice présentera le film au Balzac de Château-Renault le mercredi 18 avril à 20h30. 

Premier long métrage de la réalisatrice Annarita Zambrano, après une série de plusieurs courts métrages sélectionnés en festival, dont Ophelia qui est disponible sur CIEL, Après la guerre renoue avec la tradition du cinéma politique italien. Ce film fait revivre un conflit politique et juridique entre la France et l'Italie, offrant une réflexion ouverte et sensible sur le sujet, tout en incluant la sphère privée des personnes concernées. Il a été présenté en compétition dans la sélection officielle Un certain regard au festival de Cannes 2017. Et a également reçu le Prix spécial du jury du grand Prix Sopadin du meilleur scénariste en 2015.

Synopsis : Bologne, 2002. Le refus de la loi travail explose dans les universités. L’assassinat d’un juge ouvre des vieilles blessures politiques entre l’Italie et la France. Marco, ex-militant d'extrême gauche, condamné pour meurtre et réfugié en France depuis 20 ans grâce à la Doctrine Mitterrand, est soupçonné d’avoir commandité l'attentat. Le gouvernement italien demande son extradition. Obligé de prendre la fuite avec Viola, sa fille de 16 ans, sa vie bascule à tout jamais, ainsi que celle de sa famille en Italie qui se retrouve à payer pour ses fautes passées.

Après la guerre fait le lien entre la sphère publique et privée tout en mettant en lumière les conséquences qu'on pu avoir les années de plomb en Italie ainsi que l'intervention de la France. Annarita Zambrano traite de ces questions là avec subtilité et humanisme. Proche de la tragédie grecque, les personnages sont les victimes de l'histoire et d'un passé qui les dépasse. 

Ce film a été soutenu à l'écriture par Ciclic-Région Centre-Val de Loire en partenariat avec le CNC. 

Voir la fiche film