Publié le 26/05/2015

Animer le réseau : interview d'une correspondante du Cinémobile

Nathalie Balden-Wald, correspondante à Fay-aux-Loges, a répondu aux questions de Ciclic pour ce Focus #9 :

En quelle année avez-vous décidé de devenir correspondante du Cinémobile ?
Je suis devenue correspondante du Cinémobile en 2007. Je me rendais régulièrement au Cinémobile lors de son passage sur notre commune. Je profitais de cette belle salle sans trop me poser de questions, sans imaginer que le fonctionnement de ce magnifique service offert par la Région Centre-Val de Loire pouvait être une collaboration entre usagers, mairies, et Ciclic. Le hasard fait qu’un de mes voisins soit l’un des régisseurs-projectionnistes du Cinémobile, et qu’un jour il m’ait demandé si j'étais intéressée pour assurer cette fonction. J’ai répondu simplement oui. Sur la commune de Fay-aux-Loges, nous sommes deux correspondantes depuis 2007. Les différentes municipalités qui se sont succédées depuis cette date nous ont renouvelé leur confiance.

Qu'est ce qui vous a motivé pour devenir correspondante du Cinémobile ?
Je trouve que ce service offert aux habitants de la région est tout simplement fantastique. Que peut-on imaginer de plus beau que la culture qui se déplace sur tout le territoire d’une région, offrant ainsi plus que de la culture : un service public itinérant.

Quels sont les retours de la population sur l’action du Cinémobile dans la commune ?
Leur présence aux différentes séances...

Comment se passe la diffusion de l’information dans votre ville ?
Par divers canaux : le site internet de la commune ; le bulletin d’information jaune élaboré par la municipalité regroupant tous les évènements associatifs ou municipaux ; l’affichage par la municipalité en différents points du territoire ; les affiches format cinéma fournies par Ciclic ; le panneau d’information électronique disposé à l’entrée du bourg et l’affichage chez les commerçants.

Organisez-vous des séances spéciales et animations ? 
De temps en temps. Notre dernière séance spéciale a eu lieu il y a deux ans autour du film “Des abeilles et des hommes” en présence d’un apiculteur, venu échanger avec le public. Fay-aux-Loges a une longue tradition autour des métiers du miel, et cette soirée s’est terminée dans la convivialité avec une dégustation de miel et de tisanes. La mairie a un projet en 2016 dans le cadre du jumelage avec une ville italienne et souhaiterait intégrer le Cinémobile... Tout est à construire !

Définissez en quelques mots l’importance du Cinémobile pour une ville comme la vôtre ?
Malgré la proximité d’Orléans, ce cinéma permet aux personnes qui ne souhaitent ou ne peuvent aller jusque là de bénéficier d’un cinéma proposant une programmation de qualité, et des tarifs accessibles au plus grand nombre. J’espère que la Région Centre-Val de Loire gardera longtemps cette politique culturelle.