4 - Liste complète des collectivités et évolution 2017-2018

Des investissements en hausse pour 18 collectivités

Avec de fortes augmentations des crédits en 2017, on aurait pu penser qu’un certain plafond de verre avait été atteint, 2018 jouant le rôle d’année de consolidation. Il n’en est rien puisque notre analyse montre que, cette année encore, 18 collectivités – dont 11 Régions - ont revu leurs enveloppes à la hausse. C’est une de moins que l’année précédente mais cela reste tout de même extrêmement notable et positif.

Parmi ces 18 collectivités qui ont relevé leur niveau d’aides, il faut noter des disparités dans les progressions puisqu’elles varient entre +2,05 et… +106,09% ! Au niveau régional, les plus belles progressions sont à mettre à l’actif de la Guadeloupe (106,09% pour une enveloppe totale de 1,72 M€), de Grand-Est qui accroît ses ambitions de 38,4% pour atteindre 5,5 M€ tandis que l’Occitanie, affiche une belle hausse pour la seconde année consécutive et accroît ses crédits de 16,54% (4,34 M€). Enfin,  l’Ile-de-France, déjà à un niveau très important, a relevé de 7,25% ses crédits en un an pour atteindre l’enveloppe record de 18,74 M€.

Trois Départements font preuve d’une belle hausse cette année : la Drôme, 100% d’augmentation (de 150 à 300 000 €), la Charente-Maritime, 96,22% (de 238 à 467 000 €) et  les Landes, 60,43% (139 à 223 000 €). Ces deux derniers ayant réalisé un repli conséquent l’année précédente, il conviendra donc de suivre ces évolutions départementales afin de déterminer s’il s’agit de variations ponctuelles ou d’une réelle volonté de s’investir plus largement.

18 collectivités en hausse ▲

RégionsDépartements, métropoles et villes
Auvergne-Rhône Alpes : +15,52%
Auvergne-Rhône Alpes Cinéma : +2,05%
Bourgogne-Franche-Comté
 : +11,79%
Centre-Val de Loire : +10,05%
Corse : +13,48%
Grand-Est : +38,39%
Guadeloupe : +106,09%
Ile-de-France : +7,25%
Normandie : +9,8%
Occitanie : +16,54%
Pays de la Loire : +5,15%

Charente-Maritime : +96,22%
Dordogne : +33,33%
Drôme : +100% 
Landes : +60,43%
Lot-et-Garonne : +9,09%
Aix-Marseille Provence / 
Conseil de territoire Istres-Ouest Provence : +12,5%
Paris : +5%

                       


Collectivités en baisse : 4 Régions, 2 Départements et 1Ville concernées

En 2017, une grande majorité de Départements constituait le segment des collectivités ayant baissé leur soutien. Une année plus tard, ce sont surtout 4 Régions qui affichent un recul.

Si la Bretagne après une hausse de plus de 28% en 2017 recule légèrement de 3,95%, l’impact reste limité : 143 152 € de moins pour 6 aides en moins. Même relativisme du côté de la Guyane : elle recule, certes, de près de 21% ses crédits mais pour 10 projets en tout, ce qui lui permet d’assurer une moyenne d’intervention de 38 000 € par projet, soit son plus fort niveau depuis 2012.

Provence-Alpes-Côte d’Azur voit son enveloppe baisser de 20% cette année. Cette Région a néanmoins réussi à accroitre son nombre d’aides, passant de 131 à 137,  affichant de fait, une baisse de sa moyenne d’intervention de plus de 12 000 € par projet (de 50 534 € à 38 792 €). L’implication de cette collectivité est soumise à de très fortes variations au cours de ces dernières années puisque en 2016, les crédits avaient fondu de plus de 16% avant de rebondir sur 2017 à plus de 64% pour à nouveau baisser cette année et reculer de 1,3 M€ de crédits.

Il faut enfin noter la poursuite du recul des dotations issues de la Charente qui, bien qu’étant le Département le plus investi (1,6 M€), ne cesse de baisser ses crédits depuis 2015. En trois ans, le Département a perdu 295 000 €.

7 collectivités en baisse ▼

Régions Départements, métropoles et villes 

Bretagne : -3,95%
Guyane : -20,83%
Provence-Alpes-Côte d'Azur:
-19,72%
Réunion :
 -6,52%

Charente : -11,11%
Côte-d'Armor : -25%
Nice : -50%

Collectivités stables : maintenir et consolider

Deux ans après la réforme territoriale qui avait vu la montée en puissance de plusieurs territoires,  force est de constater que pour certains d’entre eux, l’heure est au maintien et à la pérennisation de ces soutiens. Ainsi, 2 Régions, 3 Départements et l’Euro-métropole de Strasbourg font partie des collectivités dont les fonds de soutien sont d’une grande stabilité (entre +2 et -2%).

Affichant tout de même des enveloppes importantes de plus de 7M€ chacune, les Hauts-de-France et la Nouvelle-Aquitaine, ont reconduit cette année leurs budgets presque à l’identique. Après une politique extrêmement volontaire et des augmentations spectaculaires de budget constatées entre 2016 et 2017 (rappel : plus de 3 M€ et 90% de hausse en un an pour les Hauts-de-France et 2M€ supplémentaires et 34,9% pour la Nouvelle-Aquitaine), faut-il considérer avec cette stabilité cette année que ces deux collectivités ont atteint là leur « plafond de verre » ?

6 collectivités stables (variation +/-2%)

Régions Départements, métropoles et villes

Hauts-de-France : +1,79%
Nouvelle-Aquitaine : +1,82%



Alpes-Maritimes : 0,00%
Haute-Savoie : 0,00%
Seine-Saint-Denis : 0,00%
Strasbourg : 0,00%